Actualité scientifique

Écoutez ! C’est la semaine du son

À l’occasion de la Semaine du son portée par l’Unesco, partez à la rencontre des scientifiques qui dissèquent notre environnement sonore... parfois de manière très surprenante.
Captation sonore du façonnage des pierres, carrière du château de Guédelon, dans l’Yonne.
Captation sonore du façonnage des pierres, carrière du château de Guédelon, dans l’Yonne.
© Cyril Frésillon / MSH – LSE / CNRS Photothèque
Voir le média

Instrument incontournable de la communication, marqueur environnemental majeur, pilier des arts et signal d’alerte en cas de danger, le son ne saurait évidemment pas se substituer au regard des scientifiques. Il est même l’objet de recherches dans de multiples disciplines, dont certaines peuvent surprendre.

Pensons notamment à ces biomécaniciens qui, en étudiant la gestuelle propre à chaque musicien, cherchent à comprendre comment celle-ci donne à son instrument une sonorité unique... L’acoustique est également une alliée des biologistes qui tentent de percer les secrets de la communication animale, en étudiant de près les cris de détresse des jeunes caïmans ou la sérénade des grenouilles à la saison des amours ! Et que dire du métier atypique de Mylène Pardoën, archéologue du paysage sonore, qui étudie et reproduit les sons du passé pour les faire entendre à ses contemporains ? Son savoir-faire unique en son genre servira notamment à la restauration de Notre-Dame de Paris, où elle aide les architectes à reproduire l’acoustique spécifique de la cathédrale pour que son orgue y résonne de plus belle dans quelques années.

Le son peut aussi être une nuisance contre laquelle il faut lutter, surtout en ville où les oiseaux peinent à communiquer et sont perturbés par l’abondance des sons d’origine anthropique. Et lorsque que ceux-ci se réduisent, comme lors des confinements récents, c’est tout un paysage sonore que l’on redécouvre.

Mais il est aussi, et c’est là sa plus belle fonction, un outil de communication inégalé. Grâce aux sons, et plus encore aux mots, nous partageons informations et émotions, mais encore faut-il pour cela disposer d’une grammaire commune, et parfois même savoir s’en passer. C’est tout le travail des linguistes, orthophonistes, sémiologues et acousticiens que de percer les mystères de ces interactions et de nous proposer de nouveaux outils. Et c’est précisément à cela qu’est consacrée la Semaine du son 2023, centrée sur le thème «Savoir écouter, savoir se parler…». À travers notre sélection de reportages photo et vidéo, profitez de cette Semaine du son pour découvrir la multitude de façons dont les scientifiques étudient et analysent notre environnement sonore.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.