20220035_0001

© Alain GHIO / Didier DEMOLIN / LPL / LPP / CNRS Images

Référence

20220035_0001

Locutrice Hadza enregistrée en Tanzanie pour l’étude des langues à clics

Locutrice Hadza enregistrée en Tanzanie pour l’étude des langues à clics. Elle maintient devant sa bouche un aérophonomètre qui intègre un microphone pour la prise de son et des capteurs aérodynamiques pour mesurer le débit d’air et la pression intra-orale (dispositif EVA2). Le hadza possède 65 consonnes différentes, dont une douzaine de clics, des claquements sonores produits par une diminution de la pression de l’air dans le conduit vocal. Le hadza comme l'iraqw, sont deux langues à consonnes complexes du rift tanzanien qui intéressent tout particulièrement les spécialistes par leur incroyable richesse. Elles ont été étudiées pour la toute première fois avec du matériel de laboratoire lors d'une mission en 2020 dans le cadre du projet SYSORI (Systèmes sonores des langues de la vallée du Rift). Cette région du rift tanzanien est la région d’Afrique qui rassemble l’une des plus grandes diversités linguistiques.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.