Voir le reportage
20220058_0018
© Cyril FRÉSILLON / ISIR / CNRS Photothèque

Test d'un robot d’assistance à la chirurgie de la colonne vertébrale

Référence

20220058_0018

Année de production

2022

Taille maximale

27.77 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Simulation du perçage d’un pédicule pour placer une vis avec un robot d’assistance à la chirurgie de la colonne vertébrale. Un bras est muni d’une sonde pédiculaire développée par la société SpineGuard qui interprète la conductivité électrique des tissus durant le perçage. Elle envoie un signal en cas de contact avec le liquide cérébro-spinal (très conducteur) et alerte l’opérateur de l’imminence d’une brèche dans le canal vertébral. L’autre bras muni d’un endoscope offre un retour visuel. A l’heure actuelle, les robots chirurgicaux semi-autonomes visent la précision géométrique : ils suivent un itinéraire prédéfini établi à partir d’un modèle de la zone à opérer, réalisé avant l’opération par imagerie médicale. C’est le chirurgien qui tient compte des facteurs imprévisibles et reprend la main en situation difficile. Le projet Faros vise plutôt la précision fonctionnelle. Il développe des robots disposant de capacités de détection non visuelle, capables d’interpréter les données en cours d’opération pour réaliser des tâches en autonomie. L’ISIR apporte son expertise dans le contrôle robot pour améliorer la précision et contrôler la force des mouvements des bras robotiques, et faciliter leur manipulation.

Programme(s)

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.