Voir le reportage
20190053_0030
© Cyril FRESILLON / AASPE / CNRS Photothèque

Fragments de charbons de bois issus d'un site lacustre néolithique (lac de Chalain, Jura)

Référence

20190053_0030

Année de production

2019

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Fragments de charbons de bois issus d'un site lacustre néolithique (lac de Chalain, Jura). Les fragments ont une grande taille car les charbons retrouvés dans les sites lacustres sont bien conservés (sols meubles qui limitent la fragmentation et peu de piétinements). Ils sont les résidus du bois utilisé pour alimenter des feux domestiques (éclairage, chauffage, cuisson des aliments). Les foyers installés à l'intérieur des maisons, dont les planchers sont rehaussés pour éviter les inondations, sont ensuite nettoyés et les charbons de bois jetés à l'eau, puis enfouis dans les sédiments. L'anthracologue a extrait les charbons de bois des sédiments par un tamisage à l'eau puis les charbons ont été séchés. Chaque fragment est ensuite découpé selon trois plans : une coupe transversale qui permet d'observer et mesurer les cernes, coupe à laquelle s'ajoutent une coupe longitudinale tangentielle et une coupe longitudinale radiale pour l'identification de l'essence. L'étude des charbons de bois (anthracologie) permet de connaître les pratiques d'exploitation de la forêt, les méthodes de sylvicultures d'anciennes civilisations et de remonter à la composition des boisements exploités, ainsi qu'à leurs transformations au fil du temps.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Dendro-anthracologie: étude des charbons de bois archéologiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.