Actualité scientifique

Joyeuse année du lapin d’eau !

Fêté partout dans le monde, le nouvel an chinois est l’occasion de célébrer la culture et les traditions chinoises dans leur incroyable diversité.

extrait de la vidéo « Nouvel an chinois chez les Fan »
extrait de la vidéo « Nouvel an chinois chez les Fan »

© Patrice Fava / CNRS Images, 2013

Voir le média

Nous quittons l’année du tigre d’eau pour nous placer sous le haut patronage du lapin d’eau. Ainsi va le nouvel an chinois, célébré partout dans le monde du fait de la présence d’importantes diasporas dans toutes les grandes villes et sur tous les continents. Mais attention ! En Chine, il n’est pas pris à la légère, bien au contraire. C’est l’un des temps forts de l’année, marqué par un folklore important. À la fois réunion de famille (à laquelle sont associés les vivants mais aussi les morts), exorcisme où le nouveau chasse l’ancien et hommage aux grandes divinités du panthéon taoïste à grands renforts de rites publics et domestiques, il mobilise la population pendant des semaines. Il témoigne surtout de l’immense richesse des traditions chinoises, qui font depuis des siècles la part belle à un syncrétisme harmonieux entre le taoïsme et le confucianisme.

Mais en vérité, il serait simpliste de parler de « culture chinoise » au singulier. Les dizaines d’ethnies et de minorités nationales qui composent ce pays-continent aux 1,4 milliard d’habitants fascinent depuis longtemps les anthropologues, mais aussi les linguistes qui étudient les innombrables langages et dialectes chinois, comme la langue na dans la plaine de Yongning, près de l’Himalaya.

Ce n’est évidemment pas tout ce qui fait la richesse de la Chine comme objet d’études scientifiques : si les archéologues se pressent dans le désert du Taklamakan pour tenter de révéler l’invisible qui se niche dans ses momies et sarcophages, les géologues, eux, arpentent sans relâche les montagnes du Tibet et de l’Himalaya.

Embarquez aux côtés de nos chercheurs pour une visite guidée de ce pays incroyable, et surtout, très joyeuse année du lapin d’eau à vous !

Open media modal

Le Nouvel an chinois est à la fois une grande réunion de famille à laquelle sont associés les ancêtres, un hommage aux dieux du ciel et un exorcisme au cours duquel on chasse l'ancien pour accueillir le nouveau. Patrice Fava, qui vit en Chine depuis plus de vingt ans, nous fait partager les rites domestiques célébrés dans sa famille chinoise selon les coutumes du pays de Confucius, puis la ferveur des habitants de Pékin qui vont rendre un culte aux divinités taoïstes du…

Vidéo
4071
Nouvel an chinois chez les Fan
20170067_0002
Open media modal

Ponte d’oviraptorosaure du Crétacé supérieur du Jiangxi, en Chine. Les chercheurs ont étudié ces œufs fossilisés vieux de 70 millions d’années, qui contenaient encore des embryons de ces dinosaures bipèdes munis de bec. Leurs coquilles, ainsi que leurs os, ont été analysés afin d’obtenir leur composition isotopique en oxygène, dont la concentration dépend de la température de l’œuf. Cette méthode d’analyse géochimique a permis de déterminer qu’ils étaient couvés à une température comprise entre…

Photo
20170067_0002
Ponte d’oviraptorosaure du Crétacé supérieur du Jiangxi, en Chine
20110001_0400
Open media modal

Analyses Raman au musée Cernuschi (musée des arts de l'Asie de la ville de Paris) d'une terre cuite, monstre gardien de tombes (Zhenmushou, Chine, fin Ve - début VIe s.). La tête de mesure, permettant la focalisation du faisceau laser, est positionnée pour identifier les pigments. Elle est déportée (elle sera recouverte par un tissu noir pour la mesure) et reliée à la source laser et au spectromètre (au niveau du sol) par de la fibre optique. Le chercheur optimise la focalisation du laser…

Photo
20110001_0400
Analyses Raman des pigments d'une terre cuite de Chine
20150001_1071
Open media modal

Caravane de chameaux laineux transportant le matériel d'une famille Kazakhe en Chine. Ils descendent des sommets pour s'installer dans la plaine de Dzoungarie, avant le début de l’hiver. Cette photo a été réalisée lors d'une mission d'étude sur la faille de Fuyun, l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme.

Photo
20150001_1071
Caravane de chameaux laineux transportant le matériel d'une famille Kazakhe en Chine
Open media modal

Les cultes stellaires demeurent très vivants dans la religion taoïste, en particulier celui de Doumu, qui est la personnification de la plus importante des constellations célestes, la grande Ourse (Ursa major). Doumu, la mère du Boisseau, est généralement représentée avec trois yeux, quatre têtes, huit bras et porte dans ses mains les emblèmes du yin et du yang. Son culte s'est développé en Chine à la fin de la dynastie Tang au IXème siècle, et elle occupe aujourd'hui une place centrale dans la…

Vidéo
2766
Oratorio pour Doumu
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Protégées à l'abri des reliefs, les vallées de montagne ont toujours été des hauts lieux de diversité: plantes, animaux, et il en est de même pour les langues. Sur les contreforts de l'Himalaya se trouve la plaine de Yongning, dont le nom local est « plaine Centrale » : lieu de la culture na. Alexis Michaud, linguiste au CNRS, étudie la langue Na depuis plus de 10 ans. Il a été accueilli année après année par nombre de membres de la famille de Tashi, anthropologue…

Vidéo
7331
A l'écoute des Na de Yongning
Open media modal

La recherche de l'invisible intéresse les archéologues. En effet, des photographies d'objets, de tombes, de sarcophages, de momies laissent imaginer que des éléments picturaux ont disparu. Or, certaines techniques de prises de vues (ultraviolet et infrarouge) et de traitement de l'image permettent de rendre visibles des traces disparues depuis des siècles. Exposés à la lumière noire, puis soumis à un usage concerté de la photographie numérique, les murs des catacombes de Kôm el-Chougafa à…

Vidéo
4139
Photographier l'invisible
Open media modal

Paroles d'Asie et du Pacifique est une série d'entretien menés par Jean-François Sabouret, directeur du Réseau Asie - Imasie (CNRS), auprès des chercheurs en sciences humaines, experts sur l'Asie et le Pacifique. Jacques Gernet est un sinologue français, né le 22 décembre 1921 à Alger en Algérie. Il est influencé par son père, helléniste anthropologue, qui se rattache à la tradition sociologique de Durkheim. Entre novembre 1942 et septembre 1945, il doit interrompre…

Vidéo
4398
Jacques Gernet
Open media modal

La laque, une des plus anciennes techniques au monde née en Asie, est encore très présente dans plusieurs pays de ce continent. Utilisée pour coller les objets, les protéger ou encore pour améliorer les conditions de vie des populations, son histoire remonte au néolithique. Le film nous emmène dans trois de ces pays, le Japon, la Chine et le Vietnam. De l'arbre à laque aux laques synthétiques, du bol "Wajima" du Japon aux meubles laqués à la chaîne en Chine en passant…

Vidéo
2183
Laque en Asie (La)
Open media modal

En 1980 a eu lieu la première mission d'un programme de recherche franco-chinois pour l'étude géologique et géophysique de l'Himalaya et du Tibet. Le film présente les résultats concernant l'histoire géologique de la région (celle de la collision de deux continents), en relation avec les observations qui leur ont donné corps. C'est l'étude du paléomagnétisme des roches, de la nature et l'âge des roches (en particulier roches sédimentaires et laves) de la marge nord-indienne et des…

Vidéo
64
Géologie du Tibet (La)
Open media modal

Dans la province méridionale du Guangxi, au sud de la République populaire de Chine, les chamanes de la population nung pratiquent quotidiennement des rituels chamaniques pour rétablir les équilibres écologiques, biologiques et sociologiques. Le premier de chaque mois lunaire, Along, chamane et devin réputé, reçoit chez lui une nombreuse clientèle pour la divination. Il utilise les techniques du taoïsme (talismans, horoscopes, offrandes aux divinités du bouddhisme, telles que…

Vidéo
1136
Voyage sur les 36 routes
Open media modal

En septembre 1998, une cinquantaine de chercheurs et de techniciens chinois et français sont réunis à Gonghe, petite bourgade au nord du plateau tibétain, pour une des plus vastes opérations d'études sismologiques organisées en Chine : étudier la croûte terrestre sur un trajet long de près de 1000 km. Dans des conditions difficiles, les deux équipes vont placer 240 stations sismiques tous les 5 km entre Gonghe et Yushu. Ces enregistreurs vont mémoriser les ondes produites par des tirs de…

Vidéo
395
Sous le plus haut plateau du monde
Open media modal

Dans l'ouest de la province du Fujian en République populaire de Chine, vivent les Hakka, qui se considèrent comme les plus authentiques représentants de la culture et des traditions chinoises. Ils sont d'ailleurs considérés comme des Chinois à part entière (et non pas comme des "minorités nationales"). Ils habitent d'immenses forteresses de terre rondes ou carrées ouvertes sur le ciel, qui sont bâties selon les canons de la géomancie chinoise. Chaque clan possède une ou plusieurs forteresses…

Vidéo
839
Hakka
Open media modal

Au gré du hasard et des rencontres, Patrice Fava, ethnologue et cinéaste, a parcouru les villes et surtout les campagnes de la Chine, où les traditions, pour la plupart héritées du taoïsme, restent très vivaces. Il décrit sans hâte la vie dans les monastères bouddhistes et taoïstes, l'ascension de la célèbre montagne du Huangshan, la moisson et la manière dont on fauche le blé avec une faux armée dont le modèle remonte au XIVe siècle, les très anciennes marionnettes d'une…

Vidéo
620
Journal d'un ethnologue en Chine
Open media modal

A l'occasion de l'édition de son livre "Le système médical tibétain" et de sa collaboration à l'ouvrage intitulé "L'anthropologie médicale en France", le docteur Fernand Meyer traite du lien étroit entre une médecine traditionnelle et sa culture d'origine. Ses réflexions portent sur : - son expérience de médecin-consultant au Tibet, en collaboration avec un médecin tibétain ; - l'approche d'une culture par sa médecine et les phénomènes liés à la santé, objet de l…

Vidéo
115
Système médical tibétain (Le)
Open media modal

Film réservé à la consultation

Le théâtre d'ombres et les différents genres de théâtre de marionnettes en Chine, présentant des spectacles d'opéra : ombres, marionnettes à baguettes de Chaozhou, marionnettes à tige de Guangdong, marionnettes à gaine et à fils du Fujian et de Taiwan. Sont présentés plusieurs extraits de pièces, toutes classiques à l'exception d'un opéra révolutionnaire, le spectacle de la scène étant entrecoupé d'images des marionnettistes et du public attroupé devant le castelet. L'auteur…

Vidéo
492
Théâtre d'ombres et de marionnettes en Chine
20210140_0002
Open media modal

Eleveur de chevaux chinois dans les steppes de Mongolie intérieure, en Chine. Le cheval moderne a été domestiqué environ 2 200 ans avant notre ère. Il est originaire des steppes pontiques, dans le nord du Caucase, et s'est répandu en Asie et en Europe durant les siècles suivants, remplaçant les populations sauvages qui peuplaient jusque là ces régions. Pour parvenir à cette conclusion, une équipe internationale de scientifiques a rassemblé, séquencé et comparé 273 génomes de chevaux anciens…

Photo
20210140_0002
Eleveur de chevaux chinois dans les steppes de Mongolie intérieure, en Chine
20210140_0004
Open media modal

Troupeau de chevaux dans les steppes de Mongolie intérieure, en Chine. Le cheval moderne a été domestiqué environ 2 200 ans avant notre ère. Il est originaire des steppes pontiques, dans le nord du Caucase, et s'est répandu en Asie et en Europe durant les siècles suivants, remplaçant les populations sauvages qui peuplaient jusque là ces régions. Pour parvenir à cette conclusion, une équipe internationale de scientifiques a rassemblé, séquencé et comparé 273 génomes de chevaux anciens dispersés…

Photo
20210140_0004
Troupeau de chevaux dans les steppes de Mongolie intérieure, en Chine
20210032_0001
Open media modal

Echantillonnage de sédiments lacustres ayant enregistrés l’aridification du climat de l’Asie il y à 40 millions d'années, dans le Bassin de Xining en Chine. Il y a plusieurs millions d'années, un changement soudain du climat global a provoqué une désertification généralisée et une dégradation permanente et irréversible des écosystèmes dans toute l'Asie centrale. Une équipe internationale du projet ERC MAGIC, qui a intégré des enregistrements de pollen fossile avec de nouvelles données…

Photo
20210032_0001
Échantillonnage des enregistrements climatiques en Chine, dans le Bassin de Xining
20150001_1325
Open media modal

Au centre, le Chomo Lhari (7 090 m), un sommet situé à la frontière entre la Chine et le Bhoutan, vu pendant un vol Delhi-Dibrugarh, le long de la chaîne de l'Himalaya, par temps clair. A gauche, on aperçoit le lac Dogen Co, au Tibet. Le Chomo Lhari marque la terminaison sud du rift de Yadong-Gulu. Ce rift est l'un des sept rifts de failles normales nord-sud marquant le sud du Tibet. En arrière-plan, le sud du plateau tibétain est constitué des sédiments téthysiens de couleur marron-rougeâtre.

Photo
20150001_1325
Le sommet du Chomo Lhari
20140001_1654
Open media modal

Fossile d'un "Anomalocaris", du Cambrien inférieur (environ - 520 millions d'années), découvert à Chengjiang en Chine et mesurant 40 cm. Les "Anomalocaris" étaient des prédateurs arthropodes à corps mou, dotés d'yeux composés très performants, de deux grands appendices et d'une bouche centrale en forme de disque. Des fouilles dans le massif de Fezouata au Maroc ont permis de montrer que les "Anomalocaris" n'ont pas disparu à la fin du Cambrien comme on le pensait, mais qu'ils ont vécu au moins…

Photo
20140001_1654
Fossile d'un "Anomalocaris" du Cambrien inférieur découvert à Chengjiang
20140001_0453
Open media modal

Dunes obliques naissantes formées après une expérience de 5 ans, sur un champ de dunes de 16 hectares dans le désert de Tengger, en Mongolie intérieure. Après avoir aplani cette zone en décembre 2007, l'objectif était d'observer la formation et la dynamique des dunes, dans le cadre d'une étude sur les relations entre alignement des dunes et orientations des vents dans les déserts arides. Les chercheurs ont procédé à des mesures continues des vents et des relevés topographiques entre mars 2008…

Photo
20140001_0453
Dunes obliques naissantes en Mongolie
20150001_1082
Open media modal

Trois tranchées creusées en vue d'une étude de paléosismologie au cours d’une mission en Chine pour l’étude de la faille de Fuyun, en 2012. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. La paléosismologie est l'étude des traces laissées dans les dépôts géologiques récents par d’anciens forts séismes. Elle permet aux chercheurs de déterminer la récurrence…

Photo
20150001_1082
Trois tranchées creusées en vue d'une étude de paléosismologie sur la faille de Fuyun en Chine
20150001_1097
Open media modal

Acquisition de données lidar lors d’une mission en Chine pour scanner le paysage autour de la faille de Fuyun, en 2012. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. Le lidar sert à acquérir des modèles numériques de terrain de haute précision, ce qui permet aux chercheurs de bénéficier d’une cartographie précise des différents sites étudiés.

Photo
20150001_1097
Acquisition de données lidar pour une étude de la faille de Fuyun en Chine
20140001_0449
Open media modal

Aplanissement d'un champ de dunes de 16 hectares dans le désert de Tengger, en Mongolie intérieure, en décembre 2007. L'objectif est d'observer la formation et la dynamique des dunes, dans le cadre d'une étude sur les relations entre alignement des dunes et orientations des vents dans les déserts arides. Après cette phase d'aplanissement, des dunes se sont formées et propagées. Les chercheurs ont procédé à des mesures continues des vents et des relevés topographiques entre mars 2008 et octobre…

Photo
20140001_0449
Aplanissement d'un champ de dunes en Mongolie
20150001_1091
Open media modal

Installation d’un laser lidar lors d’une mission en Chine pour scanner le paysage autour de la faille de Fuyun, en 2012. En arrière-plan, la chaîne de l'Altaï en Mongolie. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. Le lidar sert à acquérir des modèles numériques de terrain de haute précision, ce qui permet aux chercheurs de bénéficier d’une…

Photo
20150001_1091
Installation d’un laser lidar pour l'étude de la faille de Fuyun en Chine
20150001_1104
Open media modal

Paléosismologie dans une tranchée au cours d’une mission en Chine pour l’étude de la faille de Fuyun, en 2012. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. Une grille a été installée pour délimiter des carrés d'un mètre de côté qui seront tous photographiés. Un log stratigraphique pourra être établi afin de définir les structures déformées par la faille…

Photo
20150001_1104
Paléosismologie dans une tranchée pour l'étude de la faille de Fuyun en Chine
20150001_1084
Open media modal

Marquage de la position d'échantillons de charbon à prélever dans une tranchée ouverte au cours d’une mission en Chine pour l’étude paléosismologique de la faille de Fuyun, en 2012. Ces échantillons feront l'objet d'une datation au carbone 14. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. La paléosismologie est l'étude des traces laissées dans les dépôts…

Photo
20150001_1084
Positions d'échantillons de charbon à prélever pour l'étude de la faille de Fuyun en Chine
20150001_1106
Open media modal

Paléosismologie dans une tranchée au cours d’une mission en Chine pour l’étude de la faille de Fuyun, en 2012. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. Une grille a été installée pour délimiter des carrés d'un mètre de côté qui seront tous photographiés. Un log stratigraphique pourra être établi afin de définir les structures déformées par la faille…

Photo
20150001_1106
Paléosismologie dans une tranchée pour l'étude de la faille de Fuyun en Chine
20150001_1105
Open media modal

Paléosismologie dans une tranchée au cours d’une mission en Chine pour l’étude de la faille de Fuyun, en 2012. La faille de Fuyun est l’endroit où a eu lieu le séisme de magnitude 8 du 11 août 1831. Cette région relativement aride a permis une bonne conservation des traces de rupture de ce séisme. Une grille a été installée pour délimiter des carrés d'un mètre de côté qui seront tous photographiés. Un log stratigraphique pourra être établi afin de définir les structures déformées par la faille…

Photo
20150001_1105
Paléosismologie dans une tranchée pour l'étude de la faille de Fuyun en Chine
20110001_0396
Open media modal

Analyses Raman au musée Cernuschi (musée des arts de l'Asie de la ville de Paris) du piédestal d'une statue de Bodhisattva en bronze doré (Chine, règne de Yongle 1403-1424). La tête de mesure, permettant la focalisation du faisceau laser, est positionnée pour analyser la patine. Elle est déportée et reliée à la source laser et au spectromètre par de la fibre optique. La tête est positionnée grâce à un support déplaçable dans les 3 directions X, Y et Z. Le chercheur optimise la focalisation en…

Photo
20110001_0396
Analyses Raman au musée Cernuschi (musée des arts de l'Asie de la ville de Paris) du piédestal d'une
20120001_0781
Open media modal

Dune étoile d'une hauteur d'environ 150 m, à l'est du désert du Badain Jaran en Chine. Les dunes étoiles se composent le plus souvent d'un dôme central et de ramifications s'étendant dans de multiples directions. Ce type de dune a permis de tester l'efficacité de modèles numériques de la catégorie des automates cellulaires de l'espace réel, pour aborder plus généralement la question du transport sédimentaire dans les nombreux environnements géophysiques soumis à des écoulements…

Photo
20120001_0781
Dune étoile d'une hauteur d'environ 150 m, à l'est du désert du Badain Jaran en Chine. Les dunes éto
20130001_1609
Open media modal

Montagnes en formation au sud de l'île de Taïwan. Cette chaîne de montagnes très jeune, à peine 7 Ma, résulte de la déformation de la lithosphère continentale très jeune, environ 30 Ma, et très faible mécaniquement. Une étude quantitative, portant sur une trentaine de chaînes de montagnes, a permis de montrer que plus la lithosphère qui subit la collision des plaques tectoniques est ancienne et résistante, plus le raccourcissement au sein de la chaîne est important.

Photo
20130001_1609
Montagnes en formation au sud de l'île de Taïwan. Cette chaîne de montagnes très jeune, à peine 7 Ma
20100001_0990
Open media modal

Lobopode "Hallucigenia" au corps tubulaire segmenté, Yunnan, Chine. Ces petits organismes possédaient une série de pattes marcheuses très simples et étaient armés d'épines ou de plaques circulaires. Ils pourraient représenter un stade très précoce de l'évolution des arthropodes. Le gisement chinois de Chengjiang découvert en 1984 a révélé un écosystème remarquablement bien conservé, datant d'environ 520 millions d'années et montrant une grande diversité animale.

Photo
20100001_0990
Lobopode "Hallucigenia" au corps tubulaire segmenté, Yunnan, Chine. Ces petits organismes possédaien
20060001_0086
Open media modal

L'ouest du plateau du Tibet. Au premier plan la haute vallée du Tsangpo (Brahmapoutre) à environ 4800m. En fond les hauts sommets (env. 7000m) de la chaîne himalayenne. Image acquise dans le cadre des programmes : IT (Intérieur de la Terre) " Subduction continentale et failles décrochantes dans l'ouest du Tibet " DyETI (Dynamique et Evolution de la Terre Interne) " Cisaillements décrochants et extension syn-orogénique au Tibet ".

Photo
20060001_0086
L'ouest du plateau du Tibet. Au premier plan la haute vallée du Tsangpo (Brahmapoutre) à environ 480
20170032_0005
Open media modal

Cartographie des temps de submersion annuels du lac Poyang, en Chine, de 2000 à 2010. Cette image a été réalisée par le SERTIT (Service régional de traitement d'image et de télédétection), une plateforme du laboratoire ICube. Il exploite les imageries spatiales pour suivre l'évolution spatio-temporelle des surfaces en eau et ainsi mieux comprendre leur fonctionnement et adapter les politiques de gestion de ces écosystèmes sensibles. D'autre part, la fluctuation du niveau de l'eau influence les…

Photo
20170032_0005
Cartographie des temps de submersion annuels du lac Poyang, en Chine, de 2000 à 2010
20150001_1326
Open media modal

Vue aérienne pendant un vol Delhi-Dibrugarh, le long de la chaîne de l'Himalaya, par temps clair. Du premier plan à l'arrière-plan, la plaine indo-gangétique jusqu'au plateau tibétain, sur environ 300 km. De la gauche vers le centre : le Shudu Tsenpa (7 024 m), la depression du rift de Yadong-Gulu en Chine, le Chomo Lhari (7 090 m). Le chevauchement frontal himalayen traverse les rivières perpendiculairement et marque le premier saut topographique au-dessus de la plaine indo-gangétique. Au…

Photo
20150001_1326
Plaine indo-gangétique jusqu'au plateau tibétain
20170067_0001
Open media modal

Œuf d’oviraptorosaure du Crétacé supérieur trouvé en Chine montrant le squelette d’un embryon préservé. Les chercheurs ont étudié ces œufs fossilisés vieux de 70 millions d’années, qui contenaient encore des embryons de ces dinosaures bipèdes munis de bec. Leurs coquilles, ainsi que leurs os, ont été analysés afin d’obtenir leur composition isotopique en oxygène, dont la concentration dépend de la température de l’œuf. Cette méthode d’analyse géochimique a permis de déterminer qu’ils étaient…

Photo
20170067_0001
Œuf d’oviraptorosaure montrant le squelette d’un embryon préservé
20110001_0464
Open media modal

Mandibule du dinosaure psittacosaure "Hongshanosaurus", avec les dents échantillonnées, provenant du Crétacé inférieur de la province du Liaoning (Chine). Des dents et des os de dinosaures, reptiles mammaliens, crocodiles etc. issus de gisements fossiles contenant la faune de "Jehol" ont été rassemblés. Les scientifiques ont analysé la composition isotopique de l'oxygène pour chacun des échantillons et ont ainsi pu reconstituer les températures aériennes du milieu de vie des dinosaures…

Photo
20110001_0464
Mandibule du dinosaure psittacosaure "Hongshanosaurus", avec les dents échantillonnées, provenant du

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.