Uniquement disponible pour exploitation non commerciale
© CNRS - 2019

Ane Aanesland, lauréate de la Médaille de l'innovation 2019

Numéro de notice

6775

Durée

00:03:11

Année de production

2019

Versions

Support Original

HD
16/9
Couleur
Sonore

Transcription


00 :09
J'ai grandi dans le nord de la Norvège où l'on voit tous les jours des aurores boréales, c'est quelque chose qui fait partie de moi, et qui relève de la physique des plasmas.

00 :16
Et quand j'ai compris que grâce à la physique des plasmas, on pouvait générer des aurores boréales en laboratoire, j'ai compris que je pouvais aller partout dans le monde car je pouvais emporter les aurores avec moi.

00 :34
Le nombre de satellites qui seront lancés au cours des prochaines années augmente de façon exponentielle, ce qui signifie que nous changeons complètement notre approche de l'espace et que, pour être durable, cette industrie a besoin de systèmes de propulsion embarqués dans les satellites afin d'éviter les collisions et de prolonger leur durée de vie.

00 :55
L'industrie spatiale est donc en train de passer de quelques satellites chers et imposants à des satellites plus petits qui fonctionnent en constellations.

01 :07
C'est l'arrivée de Dmytro Rafalskyi, mon post-doc, qui nous a permis de nous lancer dans cette entreprise.
Avec cette équipe, ensemble, nous avions ce qu'il fallait pour créer une entreprise.

01 :32
Et nous innovons dans notre façon de penser la propulsion comme un système intelligent complet.
Nous avons créé Thrustme dans le but de rendre l'espace durable.

01 :50
Aujourd'hui, les petits satellites opérant en constellations sont utilisés pour des applications commerciales, telles que l'imagerie de la planète en temps réel, ou la connectivité Internet pour l'ensemble de la planète.
Les applications commerciales sont tout simplement énormes.

02 :11
En tant que chercheur, vous devez vous concentrer sur un sujet spécifique pour devenir un expert dans votre domaine. En tant qu'entrepreneur, vous devez apprendre à tout faire, car vous devez recruter vos collaborateurs, vous devez trouver des fonds et parler à vos investisseurs, vous devez suivre votre technologie pour pouvoir la vendre à vos clients.

02 :33
Le CNRS nous a aidés car il nous a octroyé une licence mondiale pour nos modèles, ce qui est essentiel pour notre activité.

02 :42
Le 3 novembre 2019, nous avons connu notre premier lancement, c'était le premier satellite au monde propulsé par de l'iode. C'était un lancement historique, c'est donc très excitant, puis l'année prochaine, nous aurons nos premiers contrats commerciaux, et nous livrerons nos produits à de vrais clients.

Résumé

A l'occasion de la remise de la médaille de l'innovation 2019 du CNRS, retour sur le parcours d'Ane Aanesland, chercheuse en physique. Formée à l'université de Tromsø en Norvège, puis recrutée au Laboratoire de physique des plasmas du CNRS, Ane Aanesland fonde en 2017, avec son collègue Dmytro Rafalskyi , la start-up ThrustMe spécialisée dans la propulsion des satellites miniaturisés. Ensemble, ils ont développé deux innovations majeures pour réduire la taille des propulseurs utilisés par les satellites pour se maintenir aux bonnes orbites.
La première réside dans le choix et l'utilisation de l'ergol, terme générique pour toute matière qui fournit de l'énergie pour la propulsion spatiale. En imaginant de nouvelles manières de stocker, traiter et accélérer l'iode, ils ont notamment pu montrer que cet ergol, peu coûteux, pouvait, sous forme solide, remplacer le xénon, un gaz très utilisé pour les systèmes de propulsion à plasma.
Deuxième axe d'innovation : la conception d'une technologie unique qui permet d'accélérer à la fois ions positifs et électrons, au lieu d'avoir une électrode différente pour émettre chaque type de particules. Leur objectif, face à l'augmentation du nombre de satellites lancés, est de rendre l'industrie spatiale plus durable. Le 3 novembre 2019 a eu lieu le premier lancement au monde d'un satellite propulsé à l'iode et dès 2020 ThrustMe signera ses premiers contrats commerciaux.

Personnalité(s)

Institut(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.