Voir le reportage
20220020_0088
© Cyril FRESILLON / MIO / CNRS Photothèque

Surface du BathyReef, sur le pont du N/O Pourquoi pas ?

Référence

20220020_0088

Année de production

2022

Taille maximale

50.6 x 33.8 cm / 300 dpi

Légende

Surface du BathyReef. Il attend sa mise à l’eau sur le pont du navire océanographique Pourquoi pas ? Le récif artificiel bioinspiré BathyReef est un colonisateur en béton dont la forme s’inspire des ascidies, un animal vivant dans les fonds marins. Il est installé sur le site de l’observatoire sous-marin EMSO-LO, à 2 500 m de profondeur au large de Toulon, avec plusieurs autres dispositifs : un sismographe, un spectromètre gamma, une biocaméra et le rover sous-marin benthique BathyBot. Ce robot suivra sur plusieurs années l’environnement, la biodiversité et les potentiels impacts du changement climatique dans les grands fonds. Au fil du temps, BathyReef sera progressivement colonisé par les organismes benthiques, créant un point de biodiversité qui pourra être observé par BathyBot. La forme du récif artificiel permettra aussi au robot de s’en servir de rampe pour augmenter son champ d’observation. BathyReef a été conceptualisé par le cabinet d’architectes Rougerie+Tangram avec les contraintes technique et scientifique dictées par le MIO et la DT-INSU. Il a été fabriqué par la société Vicat par impression 3D du béton en différents modules.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.