Site du CRIOBE à Moorea, Polynésie française, avec le musée Fare natura

Centre de recherche insulaire et observatoire de l'environnement (CRIOBE)

PAPETOAI

Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Ses activités s’exercent à travers de multiples disciplines - l'écologie, la génétique, la chimie - sur deux sites géographiques principaux, le campus de l’Université de Perpignan en France et la station d’écologie expérimentale sur l’île de Moorea en Polynésie Française.

20230012_0003
Open media modal

Gorgone rouge, "Paramuricea clavata", en train de mourir, à l’instar de 90 % des individus entre 10 m et 30 m de profondeur dans le Parc national des Calanques, en Provence-Alpes-Côte d'Azur. L’urgence climatique ne concerne pas uniquement les milieux terrestres. La canicule marine de l'été 2022 a été la plus longue et la plus intense jamais enregistrée, avec un différentiel de 4 à 5 °C au-dessus de la normale. Les forêts terrestres, proies de méga-feux, ne sont pas les seules victimes du…

Photo
20230012_0003
Quand la canicule brûle aussi nos forêts sous-marines
20210146_0002
Open media modal

Emission d'un agrégat contenu dans un polype du corail "Accropora pulsera", lors de la nuit de ponte. "Accropora pulsera" est un corail hermaphrodite : durant la ponte, il émet des milliers d'agrégats contenant de manière compactée des ovocytes et, au centre, des spermatozoïdes. Ces émissions de gamètes lui permettent de se reproduire de manière sexuée. Au bout de 30 à 40 minutes, les agrégats se cassent, libérant les gamètes mâles et femelles qui dérivent jusqu'à trouver un partenaire…

Photo
20210146_0002
Emission d'un agrégat d’ovocytes et de spermatozoïdes contenu dans un polype d'"Accropora pulsera"
20210146_0003
Open media modal

Emission d'un agrégat contenu dans un polype du corail "Accropora pulsera", lors de la nuit de ponte. "Accropora pulsera" est un corail hermaphrodite : durant la ponte, il émet des milliers d'agrégats contenant de manière compactée des ovocytes et, au centre, des spermatozoïdes. Ces émissions de gamètes lui permettent de se reproduire de manière sexuée. Au bout de 30 à 40 minutes, les agrégats se cassent, libérant les gamètes mâles et femelles qui dérivent jusqu'à trouver un partenaire…

Photo
20210146_0003
Emission d'un agrégat d’ovocytes et de spermatozoïdes contenu dans un polype d'"Accropora pulsera"
20210146_0004
Open media modal

Emission d'un agrégat contenu dans un polype du corail "Accropora pulsera", lors de la nuit de ponte. "Accropora pulsera" est un corail hermaphrodite : durant la ponte, il émet des milliers d'agrégats contenant de manière compactée des ovocytes et, au centre, des spermatozoïdes. Ces émissions de gamètes lui permettent de se reproduire de manière sexuée. Au bout de 30 à 40 minutes, les agrégats se cassent, libérant les gamètes mâles et femelles qui dérivent jusqu'à trouver un partenaire…

Photo
20210146_0004
Emission d'un agrégat d’ovocytes et de spermatozoïdes contenu dans un polype d'"Accropora pulsera"
20210118_0007
Open media modal

Observation in situ de la ponte des coraux sur le récif barrière de Piha'ena, à Moorea, en Polynésie française, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe. Ce laboratoire mobile, dont c'est le premier déploiement, a permis à l'équipe du Criobe de réaliser une semaine de terrain. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif…

Photo
20210118_0007
Observation in situ de la ponte des coraux grâce à la barge scientifique Nohu-Criobe, Moorea
20210118_0004
Open media modal

Séquences de tests de la barge scientifique Nohu-Criobe, réalisées par les chantiers navals Nautisport Industrie (NSI) afin d'obtenir le permis de navigation. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire…

Photo
20210118_0004
Test de la barge scientifique Nohu-Criobe par les chantiers navals NSI
20210118_0005
Open media modal

Séquences de tests de la barge scientifique Nohu-Criobe, réalisées par les chantiers navals Nautisport Industrie (NSI) afin d'obtenir le permis de navigation. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire…

Photo
20210118_0005
Test de la barge scientifique Nohu-Criobe par les chantiers navals NSI
20210118_0006
Open media modal

Observation in situ de la ponte des coraux sur le récif barrière de Piha'ena, à Moorea, en Polynésie française, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe. Ce laboratoire mobile, dont c'est le premier déploiement, a permis à l'équipe du Criobe de réaliser une semaine de terrain. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif…

Photo
20210118_0006
Observation in situ de la ponte des coraux grâce à la barge scientifique Nohu-Criobe, Moorea
20210118_0008
Open media modal

Observation in situ de la ponte des coraux sur le récif barrière de Piha'ena, à Moorea, en Polynésie française, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe. Ce laboratoire mobile, dont c'est le premier déploiement, a permis à l'équipe du Criobe de réaliser une semaine de terrain. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif…

Photo
20210118_0008
Observation in situ de la ponte des coraux grâce à la barge scientifique Nohu-Criobe, Moorea
20210161_0078
Open media modal

Etude des capacités de dépollution du taro, "Colocasia esculenta", en milieu contrôlé. L'objectif est d'étudier les aptitudes naturelles d'épuration des eaux des tarodières de Polynésie française, vis-à-vis des herbicides utilisés dans la culture de l'ananas. Ce projet collaboratif est mené par les laboratoires ChimEco, CRIOBE et la Klorane Botanical Foundation.

Photo
20210161_0078
Etude des capacités de dépollution du taro, "Colocasia esculenta", en milieu contrôlé
20210161_0079
Open media modal

Mouillage d'une feuille de taro, "Colocasia esculenta", pour reproduire l'humidité du milieu de vie naturel de cette plante, lors de l'étude de ses capacités de dépollution en milieu contrôlé. L'objectif est d'étudier les aptitudes naturelles d'épuration des eaux des tarodières de Polynésie française, vis-à-vis des herbicides utilisés dans la culture de l'ananas. Ce projet collaboratif est mené par les laboratoires ChimEco, CRIOBE et la Klorane Botanical Foundation.

Photo
20210161_0079
Etude des capacités de dépollution du taro, "Colocasia esculenta", en milieu contrôlé
20220003_0030
Open media modal

Nuisance sonore au-dessus d’un poisson-clown, "Amphiprion chrysopterus", et de son hôte l’anémone de mer, "Heteractis magnifica", dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Le bruit des moteurs provoque chez le poisson-clown des modifications comportementales et des changements hormonaux qui peuvent perdurer après le passage des bateaux. Ils ont ainsi plus tendance à se cacher dans leurs anémones au détriment de la recherche de nourriture. Ils deviennent également plus agressifs, et…

Photo
20220003_0030
Nuisance sonore au-dessus d’un poisson-clown, "Amphiprion chrysopterus", Moorea
Panneau 1 exposition Océan
Open media modal
Encore très peu connus, les milieux marins sont menacés par les activités humaines. Alors que débute la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques pour le développement durable (2021-2030), la communauté scientifique, les décideurs politiques, les entreprises, et la société civile doivent se mobiliser ensemble et dès maintenant pour protéger et conserver ces écosystèmes. Cette exposition a été réalisée dans ce cadre, à partir de résultats scientifiques.
Exposition
EXP092290
Milieux marins (sur)exploités, quelles solutions pour un futur durable ?
20220003_0031
Open media modal

Relevé des signatures sonores d’un récif corallien dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Durant 4 mois, des scientifiques ont suivi l'activité sonore des récifs sur la pente externe de l'île, à l'aide d'hydrophones répartis dans des aires marines protégées (AMP) et des zones non protégées. Ils ont ainsi pu démontrer qu’un récif avec un fort recouvrement corallien possède une activité sonore plus grande qu’un récif dégradé, et que le paysage acoustique est plus varié sur les sites…

Photo
20220003_0031
Relevé des signatures sonores d’un récif corallien, lagon de Moorea
20220003_0020
Open media modal

"Carapus sp." vivant en association avec une holothurie "Bohadschia argus" dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Ce poisson de la famille des "Carapidae" vit au stade adulte dans les arcs branchiaux des holothuries. Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Il développe une recherche pluridisciplinaire – à la croisée de l’écologie, la génétique et la chimie – axée sur les récifs coralliens de demain.

Photo
20220003_0020
Poisson "Carapus sp." vivant en association avec une holothurie "Bohadschia argus", Moorea
20220003_0021
Open media modal

"Carapus sp." vivant en association avec une holothurie "Bohadschia argus" dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Ce poisson de la famille des "Carapidae" vit au stade adulte dans les arcs branchiaux des holothuries. Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Il développe une recherche pluridisciplinaire – à la croisée de l’écologie, la génétique et la chimie – axée sur les récifs coralliens de demain.

Photo
20220003_0021
Poisson "Carapus sp." vivant en association avec une holothurie "Bohadschia argus", Moorea
20220003_0022
Open media modal

"Carapus sp." à côté d'une holothurie "Thelenota ananas" dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Ce poisson de la famille des "Carapidae" vit au stade adulte dans les arcs branchiaux des holothuries. Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Il développe une recherche pluridisciplinaire – à la croisée de l’écologie, la génétique et la chimie – axée sur les récifs coralliens de demain.

Photo
20220003_0022
Poisson "Carapus sp." vivant en association avec une holothurie "Thelenota ananas", Moorea
20220003_0002
Open media modal

Etoiles de mer couronne d’épines, "Acanthaster planci", appelées Taramea en langue tahitienne, sur la pente externe d’un atoll des Tuamotu, en Polynésie française. Cette étoile de mer est un prédateur du corail et un facteur majeur dans les fluctuations naturelles d’abondance (le nombre d'organismes par unité d'espace) des peuplements coralliens. En période d’explosion démographique, les abondances peuvent atteindre plus d’un individu par mètre carré et réduire drastiquement les recouvrements…

Photo
20220003_0002
Etoiles de mer couronne d’épines, "Acanthaster planci", pente externe d'un atoll des Tuamotu
20210118_0009
Open media modal

Cartographie de la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, avec le sonar multifaisceaux Ping DSP de la barge scientifique Nohu-Criobe. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire. Ses quatre…

Photo
20210118_0009
Sonar multifaisceaux Ping DSP de la barge scientifique Nohu-Criobe
20210118_0010
Open media modal

Paramétrage du sonar multifaisceaux Ping DSP depuis le laboratoire sec de la barge scientifique Nohu-Criobe, lors de la cartographie de la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain…

Photo
20210118_0010
Cartographie de la baie d'Opunohu, Moorea, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe
20210118_0011
Open media modal

Suivi en direct de l'acquisition de données depuis la timonerie de la barge scientifique Nohu-Criobe, lors de la cartographie de la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, avec le sonar multifaisceaux Ping DSP. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d…

Photo
20210118_0011
Cartographie de la baie d'Opunohu, Moorea, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe
20210118_0012
Open media modal

Station météorologique connectée de la barge scientifique Nohu-Criobe, qui permet l'enregistrement des données environnementales pendant les missions sur le terrain. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de…

Photo
20210118_0012
Station météorologique connectée de la barge scientifique Nohu-Criobe
20210118_0013
Open media modal

Mise à l'eau de l'annexe de la barge scientifique Nohu-Criobe, à Moorea, en Polynésie française, pour effectuer le transfert des scientifiques à bord. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire. Ses…

Photo
20210118_0013
Mise à l'eau de l'annexe de la barge scientifique Nohu-Criobe, Moorea, Polynésie française
20210118_0002
Open media modal

Arrivée de la barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, après sa sortie des chantiers navals Nautisport Industrie (NSI). La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de…

Photo
20210118_0002
Barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, Moorea, Polynésie française
20210118_0003
Open media modal

Arrivée de la barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, après sa sortie des chantiers navals Nautisport Industrie (NSI). La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de…

Photo
20210118_0003
Barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, Moorea, Polynésie française
20210118_0001
Open media modal

Départ de la barge scientifique Nohu-Criobe des chantiers navals Nautisport Industrie (NSI) à Taravao, une presqu'île de Tahiti, en Polynésie française. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire. Ses…

Photo
20210118_0001
Départ de la barge scientifique Nohu-Criobe des chantiers navals NSI, Tahiti, Polynésie française
20210010_0002
Open media modal

Pose de micros enregistreurs en plongée sous-marine à Moorea, Polynésie française. Les enregistrements sonores permettent au CRIOBE d'étudier l'évolution de la communication acoustique au sein de la famille très diversifiée des "Holocentridae", un groupe de poissons marins. Différents types de données sont combinées (acoustique, morphologie, histologie, écologie, éthologie et phylogénie de ces animaux). Le site de Moorea du CRIOBE possède de nombreux moyens à la mer : une Station d’écologie…

Photo
20210010_0002
Pose de micros enregistreurs par des scientifiques du CRIOBE, à Moorea
20210010_0001
Open media modal

Site du CRIOBE à Moorea, Polynésie française, avec le bâtiment de l’écomusée Fare natura. Avec le projet scientifique quinquennal "Les récifs coralliens de demain" (2019-2023), le CRIOBE développe une recherche axée sur les récifs coralliens de demain et continue à mettre en avant l’étude et la préservation des récifs coralliens à l’échelle mondiale. L'objectif du CRIOBE sur les 5 années à venir est de comprendre quels sont les organismes, les phénotypes, les génotypes et les molécules et les…

Photo
20210010_0001
Site du CRIOBE à Moorea, Polynésie française, avec le musée Fare natura
20210011_0001
Open media modal

Prélèvement d’eau de mer à proximité de macro-algues "Turbinaria ornata", dans le lagon de Moorea, Polynésie française, dans le but d’extraire in situ des molécules chimiques relarguées par ces algues. Une cloche placée au-dessus des algues limite la diffusion de l’eau, tandis qu’un plongeur réalise le prélèvement en passant l’eau, à l’aide d’une seringue, au travers d’une cartouche SPE (solid-phase extraction) pour que les molécules chimiques y soient directement captées. Cette expérience vise…

Photo
20210011_0001
Prélèvement d’eau de mer à proximité de macro-algues "Turbinaria ornata", à Moorea
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Les stations d'écologie expérimentale, à travers des dispositifs et des outils innovants, offrent des conditions d'étude uniques des écosystèmes. L'équipe Infrastructures de recherche en écologie expérimentale participe au développement d'une recherche d'avant-garde en écologie globale sur la compréhension des écosystèmes et de leur réponse aux variations environnementales. Les stations permettent l'acquisition de connaissances générales et pluridisciplinaires sur l'étude…

Vidéo
7192
Cristal collectif 2020 : Infrastructures de recherche en écologie expérimentale
Vignette présentation La preuve par l'image 2020
Open media modal
Le CNRS a lancé en 2019 un partenariat avec l’Acfas en déclinant en France le concours photo La preuve par l’image initié en 2010 au Québec. Pour cette deuxième édition, les acteurs de la recherche au CNRS ont été invités à proposer leur plus belle image de recherche. Le pari de ce concours : partir de l’image, qui interpelle et interroge, et non des mots pour montrer la recherche.
Exposition
EXP090717
La Preuve Par l'Image 2020
20220003_0017
Open media modal

Surface de la pente externe récifale de Moorea, en Polynésie française, après une forte mortalité corallienne induite par une période de températures anormalement chaudes. L'augmentation de la température est un facteur de stress pour le corail : elle entraine l'expulsion de l'algue avec laquelle il vit en symbiose et qui lui apporte oxygène et nutriments. Cette algue étant aussi responsable de sa couleur, le corail blanchit. Le phénomène est réversible si la température de l’eau diminue mais,…

Photo
20220003_0017
Forte mortalité corallienne induite par une période de températures trop chaudes à Moorea
20210007_0001
Open media modal

Photographie d'un récif corallien à Tongatapu, Tonga, dans l'océan Pacifique, pour réaliser un modèle 3D. Lors de la campagne photographique, les scientifiques prennent 4 000 photos d’une zone de 100 m2. A partir de ces clichés et grâce à la technique de la photogrammétrie, ils créent une reconstitution 3D de cette partie du récif. Le modèle est utilisé pour calculer la rugosité, la profondeur moyenne du récif et sa variance, afin d’estimer notamment la complexité du récif. A terme, la…

Photo
20210007_0001
Photographie d’une zone dans un récif corallien de l’océan Pacifique, afin de la modéliser
20200048_0001
Open media modal

Bouée délimitant la zone de protection intégrale au sein de l'aire marine protégée de Porto Fino, Italie. Une étude a montré que 95% de la surface des aires marines protégées de la mer Méditerranée est dépourvue de réglementations suffisantes permettant de réduire les impacts humains sur la biodiversité. Cela montre que les efforts actuels sont insuffisants pour gérer les activités humaines en mer Méditerranée et que les niveaux de protection devraient être augmentés pour une réelle…

Photo
20200048_0001
Bouée délimitant la zone de protection intégrale de l'aire marine protégée de Porto Fino

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.