Voir le reportage
20140001_1311
© Cyril FRESILLON/LHC/CNRS Photothèque

Sous-détecteur à pixels IBL au LHC

Référence

20140001_1311

Année de production

2014

Taille maximale

16.26 x 10.84 cm / 300 dpi

Légende

Centre du sous-détecteur IBL (Instable B-layer detector), autour du tube à vide du détecteur Atlas, pendant son montage dans une salle blanche du CERN. Sous les capots de protection se trouve les modules de détection d'IBL et le tube à vide d'Atlas, le détecteur le plus volumineux jamais construit pour la physique des particules. IBL va permettre d'augmenter de façon significative les performances d'Atlas. Conçu pour comprendre notre Univers et son évolution, Atlas observe des collisions protons-protons. Ces particules sont accélérées jusqu'à une énergie totale de 14 TeV par le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Un milliard de collisions sont produites chaque seconde mais seules quelques-unes possèdent les caractéristiques pouvant conduire à des découvertes. Ces collisions révèlent de nouvelles particules et de nouveaux mécanismes au cœur de la matière.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : CERN

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.