See Photo report
20140001_1311
© Cyril FRESILLON/LHC/CNRS Photothèque

Sous-détecteur à pixels IBL au LHC

Reference

20140001_1311

Production year

2014

Max. size

16.26 x 10.84 cm / 300 dpi

Caption

Centre du sous-détecteur IBL (Instable B-layer detector), autour du tube à vide du détecteur Atlas, pendant son montage dans une salle blanche du CERN. Sous les capots de protection se trouve les modules de détection d'IBL et le tube à vide d'Atlas, le détecteur le plus volumineux jamais construit pour la physique des particules. IBL va permettre d'augmenter de façon significative les performances d'Atlas. Conçu pour comprendre notre Univers et son évolution, Atlas observe des collisions protons-protons. Ces particules sont accélérées jusqu'à une énergie totale de 14 TeV par le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Un milliard de collisions sont produites chaque seconde mais seules quelques-unes possèdent les caractéristiques pouvant conduire à des découvertes. Ces collisions révèlent de nouvelles particules et de nouveaux mécanismes au cœur de la matière.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.