Logo CEBC

Centre d'études biologiques de Chizé (CEBC)

VILLIERS EN BOIS

La vocation première du Centre d’Études Biologiques de Chizé (CEBC) est de comprendre comment les espèces s’adaptent – ou disparaissent – face aux changements naturels, ou induits par l’usage que fait l’homme de la nature.

Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Dans ce tout premier épisode de #VaSavoir, Maxime part à la rencontre des serpents avec Xavier Bonnet et son équipe du Centre d'études biologiques de Chizé. Xavier Bonnet étudie les serpents depuis plus de 30 ans et est l'un des herpétologues français les plus reconnus. L'occasion rêvée de se demander s'il est bien raisonnable d'en avoir peur, mais aussi d'essayer de comprendre les mécanismes étranges de l'évolution et la nécessité de laisser de la place à la vie dans cette…

Vidéo
7572
Serpents sont de sortie (Les) - Va savoir #01
Panneau 1 exposition Océan
Open media modal
Encore très peu connus, les milieux marins sont menacés par les activités humaines. Alors que débute la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques pour le développement durable (2021-2030), la communauté scientifique, les décideurs politiques, les entreprises, et la société civile doivent se mobiliser ensemble et dès maintenant pour protéger et conserver ces écosystèmes. Cette exposition a été réalisée dans ce cadre, à partir de résultats scientifiques.
Exposition
EXP092290
Milieux marins (sur)exploités, quelles solutions pour un futur durable ?
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Les oiseaux se font de plus en plus rares en ville… Découvrez l'enquête menée par des scientifiques du Centre d'études biologiques de Chizé pour mieux cerner les nuisances urbaines – bruit, lumière, manque de nourriture – subies par différentes espèces d'oiseaux, et trouver des solutions pour enrayer cette hécatombe.

Vidéo
7345
Oiseaux des villes, oiseaux stressés
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Par son isolement et ses conditions climatiques extrêmes, l'Antarctique est un territoire hostile mais il est également le lieu d'opportunités uniques pour la recherche et un espace réservé à l'exploitation scientifique depuis le protocole de Madrid signé en 1991. Ce film propose de découvrir le travail de quatre chercheurs parmi les scientifiques de disciplines variées venus mener leur projet de recherche sur le continent Antarctique : étude du comportement des animaux, observation des champs…

Vidéo
7280
Antarctique, laboratoire de glace (L')
20210093_0002
Open media modal

Perdrix grise, "Perdix perdix", dans l'herbe. Les effets sur la santé des perdrix nourries à partir de céréales issues de l’agriculture conventionnelle ou de l’agriculture biologique ont été étudiés en conditions naturelles. Les résultats montrent qu’en moins de 10 semaines, le comportement, l’immunologie et la physiologie des individus consommant des aliments issus de l’agriculture conventionnelle se dégradent fortement.

Photo
20210093_0002
Perdrix grise, "Perdix perdix", dans l'herbe
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Les produits chimiques que nous utilisons dans nos villes peuvent polluer des régions... à des milliers de kilomètres ! Suivez une équipe franco-norvégienne qui remonte la piste des composés fluorés, utilisés dans nos imperméabilisants et surfaces anti-adhésives, qui voyagent jusqu'au cercle polaire où ils s'accumulent dans les corps des mouettes.

Vidéo
6962
Toxiques de l'Arctique : la fertilité des oiseaux menacée
20210016_0002
Open media modal

Mergules nains "Alle alle" au sein de leur colonie, au Groenland est, à Ukaleqarteq. Des scientifiques ont étudié les implications du respect ou non des accords de Paris sur la migration des oiseaux marins de l'océan Atlantique Nord. Grâce aux suivis électroniques des mouvements de cinq espèces d’oiseaux marins (macareux moine, mergule nain, mouette tridactyle, et deux espèces de guillemots), ces scientifiques ont pu identifier les zones océaniques essentielles à leur survie hivernale. L’étude…

Photo
20210016_0002
Mergules nains au sein de leur colonie, au Groenland est, à Ukaleqarteq
20180081_0003
Open media modal

Grand albatros, "Diomedea exulans", équipé d'une balise Centurion, sur l'île de la Possession, dans l'archipel Crozet, dans le sud de l'océan Indien. Cette photo a été prise dans le cadre du projet ERC Ocean Sentinel, qui équipe des pétrels et des albatros d'une balise nommée Centurion, dans le but de détecter les navires grâce à leur radar, et de repérer ainsi les navires de braconniers. En effet, dans les zones économiques exclusives (ZEE), les bateaux de pêche autorisés sont identifiés grâce…

Photo
20180081_0003
Grand albatros équipé d'une balise Centurion, sur l'une des trois îles de l'archipel Crozet
20210109_0015
Open media modal

Jeunes éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", nouvellement sevrés, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Ils ont pratiquement fini d’achever la mue du lugano, leur premier pelage qui est remplacé au sevrage, à l’âge de trois semaines, par un pelage gris qu'ils conserveront durant leur première année de vie. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer austraux : énergétique et…

Photo
20210109_0015
Jeunes éléphants de mer austraux nouvellement sevrés, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0019
Open media modal

Deux mâles éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", se jaugeant avant de combattre pour le contrôle d'un harem, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Lorsque les éructations ne suffisent pas à départager les mâles, ceux-ci se jaugent en se relevant de toute leur hauteur afin d’impressionner l’adversaire. Les plus petits peuvent renoncer, au prix de quelques coups de dents, à ce moment-là. Si rien n’y fait, le combat s’engage alors et peut être d…

Photo
20210109_0019
Deux mâles éléphants de mer austraux se jaugeant avant un combat, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0020
Open media modal

Combat entre deux mâles éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", pour le contrôle d'un harem à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Les combats restent des événements rares mais peuvent être d’une extrême violence et durer plusieurs dizaines de minutes. Les combattants ciblent surtout le cou qui comporte une épaisse couche de gras et porte les stigmates des précédents affrontements. Le mâle dominant défend son statut de pacha avec toute son…

Photo
20210109_0020
Combat de mâles éléphants de mer pour le contrôle d’un harem, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0023
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, " Mirounga leonine", équipée d’un ensemble de balises permettant d’étudier son comportement en mer (position, plongée, capture de proies), en lien avec les paramètres océanographiques, température, salinité, lumière, concentration en phytoplancton. La balise déployée sur sa tête est un échosondeur miniature qui permet de détecter, mesurer et quantifier la présence du zooplancton et du micronecton, les deux premiers échelons animaux du réseau trophique marin. L…

Photo
20210109_0023
Femelle éléphant de mer austral équipée de balises pour étudier son comportement en mer
20210109_0021
Open media modal

Combat entre deux mâles éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", pour le contrôle d'un harem à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Les combats restent des événements rares mais peuvent être d’une extrême violence et durer plusieurs dizaines de minutes. Les combattants ciblent surtout le cou qui comporte une épaisse couche de gras et porte les stigmates des précédents affrontements. Le mâle dominant défend son statut de pacha avec toute son…

Photo
20210109_0021
Combat de mâles éléphants de mer pour le contrôle d’un harem, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0016
Open media modal

Tentative d’approche d’un harem par un jeune mâle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Cet individu possède un statut de mâle périphérique puisqu'il n’est pas encore en mesure de prendre le contrôle d’un harem. Il relève la partie antérieure de son corps pour essayer de repérer une femelle avec laquelle il pourrait tenter de se reproduire, mais aussi s’assurer que le pacha, ou maître mâle, qui contrôle ce…

Photo
20210109_0016
Jeune mâle éléphant de mer austral approchant un harem, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0022
Open media modal

Scientifique conduisant des tests de personnalité sur les différents mâles présents sur une colonie d'éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", afin de savoir si, au-delà du seul facteur taille, l’agressivité ou la témérité des individus influence leur succès reproducteur. Ces tests sont réalisés à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique, dans le cadre d'une thèse sur les traits de personnalité des éléphants de mer. Elle s'inscrit dans le programme de…

Photo
20210109_0022
Test de personnalité sur des mâles éléphants de mer austraux, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0014
Open media modal

Petit d'éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", tentant de se rafraichir en projetant du sable frais et humide sur son dos, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Cette technique est utilisée en période de grosses chaleurs par les éléphants de mer présents sur les plages, adultes et nouveau-nés. L’eau en s’évaporant absorbe une partie de l’excès de chaleur. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie…

Photo
20210109_0014
Petit d'éléphant de mer austral tentant de se rafraichir, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0025
Open media modal

Pétrel géant, "Macronectes giganteus", dans un groupe de manchots papous, "Pygoscelis papua", à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Les pétrels géants, des oiseaux charognards, se regroupent à proximité des colonies de reproduction d’éléphants de mer à l’affut des placentas et de cadavres. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer austraux : énergétique et personnalité.

Photo
20210109_0025
Pétrel géant dans un groupe de manchots papous, île Kerguelen, TAAF
20210109_0007
Open media modal

Mâle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", face à un nouveau-né de quelques semaines, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Le contraste de taille est saisissant. Dix à onze années sont nécessaires à un mâle pour atteindre sa taille adulte et la maturité physique qui lui permet d’espérer contrôler un harem. Il peut vivre jusqu’à 14 ans, avec deux à trois saisons de reproduction. Les femelles se reproduisent pour la première fois trois à quatre…

Photo
20210109_0007
Mâle éléphant de mer austral et un nouveau-né de quelques semaines, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0001
Open media modal

Harem d’éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", surveillé par un maître mâle ou pacha, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Les mâles adultes sont 4 à 6 fois plus lourds (2 tonnes) que les femelles adultes. Chaque femelle tend à maintenir un espace minimal de quelques dizaines de centimètres avec ses voisines. Cet espace peut être vigoureusement défendu. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie…

Photo
20210109_0001
Harem d’éléphants de mer austraux, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0006
Open media modal

Jeune éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", ayant un statut de mâle périphérique, qui n’est pas encore en mesure de prendre le contrôle d’un harem, et un petit nouvellement sevré d'environ un mois, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Le contraste est saisissant entre le premier, dont la masse avoisine les 2 tonnes et le second, qui pèse une centaine de kilogrammes. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH,…

Photo
20210109_0006
Eléphant de mer austral sevré et jeune mâle périphérique, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0017
Open media modal

Mâle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", ayant un statut de maître mâle ou pacha, veillant sur son harem à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Il rugit après avoir repéré une tentative d'intrusion de la part d'un mâle périphérique, un mâle qui n’est pas encore en mesure de prendre le contrôle d’un harem. L’appendice nasal, ou trompe, chez le mâle de cette espèce constitue un dimorphisme sexuel secondaire qui sert d’amplificateur acoustique en…

Photo
20210109_0017
Mâle éléphant de mer austral veillant sur son harem, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0011
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", sentant un nouveau-né, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Avec l’acoustique vocale, l’odorat est un élément fondamental dans la reconnaissance entre la femelle et son petit au sein du harem. Les confusions sont rares et n’ont lieu que pendant une période très courte après la naissance. Le plus grand risque pour un petit est de perdre sa mère au sein du harem suite à des combats entre mâles ou des…

Photo
20210109_0011
Femelle éléphant de mer austral sentant un nouveau-né, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0002
Open media modal

Harem d’éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", de Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Environ un millier de femelles vont se regrouper dans ce harem à la période de maximum de présence de femelles à terre, à la mi-octobre. Les harems sont visibles et peuvent être dénombrés depuis l’espace à partir d’images satellites à haute résolution. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de…

Photo
20210109_0002
Harem d’éléphants de mer austraux, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0004
Open media modal

Mâle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", adulte en parfaite condition corporelle, arrivant sur une plage au tout début de la saison de reproduction. Cette image a été réalisée à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique, dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer austraux : énergétique et personnalité.

Photo
20210109_0004
Mâle éléphant de mer austral adulte arrivant sur une plage, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0018
Open media modal

Mâle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", rugissant, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. L’appendice nasal, ou trompe, chez le mâle de cette espèce constitue un dimorphisme sexuel secondaire qui sert d’amplificateur acoustique en période de reproduction. Les sons produits permettent aux mâles de se jauger acoustiquement. Plus l’individu est grand et gros, plus les sons sont graves. Ce moyen limite les affrontements en permettant aux mâles d…

Photo
20210109_0018
Mâle éléphant de mer austral rugissant, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0024
Open media modal

Goélands dominicains, "Larus dominicanus", prospectant une colonie d'éléphants de mer austraux, "Mirounga leonina", à la recherche de placentas ou de régurgitations de lait par les nouveau-nés, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer austraux : énergétique et personnalité.

Photo
20210109_0024
Goélands dominicains prospectant une colonie d'éléphants de mer austraux, île Kerguelen, TAAF
20210109_0010
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", criant face à un petit, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Avec l’odorat, l’acoustique vocale est un élément fondamental dans la reconnaissance entre la femelle et son petit au sein du harem. Les confusions sont rares et n’ont lieu que pendant une période très courte après la naissance. Le plus grand risque pour un petit est de perdre sa mère au sein du harem suite à des combats entre mâles ou des…

Photo
20210109_0010
Femelle éléphant de mer austral criant face à un petit, dans les îles Kerguelen, TAAF
20210109_0009
Open media modal

Nouveau-né éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", après une tétée, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Les nouveau-nés partagent leur temps entre tétées et repos. Ils sont couverts d’un pelage noir, le lugano, qui capte efficacement la chaleur. Ce pelage est rapidement remplacé au sevrage, trois semaines plus tard, par un pelage gris, la première mue, que le petit conservera tout au long de l’année. Cette image a été réalisée dans le cadre du…

Photo
20210109_0009
Nouveau-né éléphant de mer austral après une tétée, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0012
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", et son petit sous la neige, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. La période de mise bas des éléphants de mer austraux s’étend entre la fin septembre et la fin octobre. Cela correspond au début du printemps austral, avec des conditions météorologiques extrêmement variables où les belles journées ensoleillées alternent avec des périodes aux conditions hivernales où la sensation de froid est renforcée…

Photo
20210109_0012
Femelle éléphant de mer austral et son petit sous la neige, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0013
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", et son petit sous la neige, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. La période de mise bas des éléphants de mer austraux s’étend entre la fin septembre et la fin octobre. Cela correspond au début du printemps austral, avec des conditions météorologiques extrêmement variables où les belles journées ensoleillées alternent avec des périodes aux conditions hivernales où la sensation de froid est renforcée…

Photo
20210109_0013
Femelle éléphant de mer austral et son petit sous la neige, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0008
Open media modal

Skua antarctique, "Stercorarius antarcticus", venant récupérer l’excès de lait qui s’écoule de la mamelle d’une femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", allaitant son nouveau-né, à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. Avec près de 40 % de matière grasse, le lait des éléphants de mer est l’un des plus riches chez les mammifères. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer…

Photo
20210109_0008
Skua récupérant le lait d’une femelle éléphant de mer austral, île Kerguelen, TAAF
20210109_0005
Open media modal

Femelle éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", venant d’arriver à terre à Kerguelen en attente de mise bas au sein du harem qu’elle a choisi. Cette image a été réalisée à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique, dans le cadre du programme de recherche CYCLELEPH, Cycle de vie des éléphants de mer austraux : énergétique et personnalité.

Photo
20210109_0005
Femelle éléphant de mer austral en attente de mise bas, îles Kerguelen, TAAF
20210109_0003
Open media modal

Mâle adulte éléphant de mer austral, "Mirounga leonina", à Rivière du Nord, dans les îles Kerguelen, un archipel français subantarctique. L’appendice nasal, ou trompe, chez le mâle de cette espèce constitue un dimorphisme sexuel secondaire qui sert d’amplificateur acoustique en période de reproduction. Sous l’eau, le nez est totalement rétracté afin de limiter les pertes thermiques et de ne pas interférer avec les vibrisses qui permettent aux éléphants de mer de localiser leurs proies dans l…

Photo
20210109_0003
Mâle éléphant de mer austral, îles Kerguelen, TAAF
20210088_0056
Open media modal

Premières glaces observées depuis la passerelle de L'Astrolabe I, le brise-glace ravitailleur de la base scientifique Dumont d’Urville en Terre Adélie. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme 1091 qui étudie les réponses du manchot Adélie, "Pygoscelis adeliae", aux changements environnementaux, notamment dans les changements de glace de mer. Chaque année depuis 2010, les scientifiques suivent la reproduction et les performances de nourrissage en mer de ces oiseaux par une approche…

Photo
20210088_0056
Glace de mer et ciel menaçant rencontrés en route vers l'Antarctique
20210088_0051
Open media modal

Traces du passage de L'Astrolabe I, brise-glace ravitailleur de la base scientifique Dumont d’Urville en Terre Adélie, dans les eaux de la baie du Commonwealth, en Antarctique. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme 1091 qui étudie les réponses du manchot Adélie, "Pygoscelis adeliae", aux changements environnementaux, notamment dans les changements de glace de mer. Chaque année depuis 2010, les scientifiques suivent la reproduction et les performances de nourrissage en mer de ces…

Photo
20210088_0051
Traces du passage de L'Astrolabe I dans les eaux de la baie du Commonwealth, Antarctique
20210088_0052
Open media modal

Iceberg géant se reflétant dans l’eau de la baie du Commonwealth, en Antarctique, avec du mauvais temps se profilant à l’horizon. Cette image a été réalisée dans le cadre du programme 1091 qui étudie les réponses du manchot Adélie, "Pygoscelis adeliae", aux changements environnementaux, notamment dans les changements de glace de mer. Chaque année depuis 2010, les scientifiques suivent la reproduction et les performances de nourrissage en mer de ces oiseaux par une approche bio-logging. Dans…

Photo
20210088_0052
Iceberg géant dans la baie du Commonwealth, en Antarctique

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.