Scientific news

International mobilisation for the ocean

The UN Ocean conference, held in Lisbon at the end of June, is part of to mobilize action aimed at starting a new chapter of global ocean action.

Medusa in the vicinity of the Dumont d'Urville base, in Terre Adélie
Medusa in the vicinity of the Dumont d'Urville base, in Terre Adélie

© Erwan AMICE / LEMAR / CNRS Images

View the media

The Ocean Conference, co-hosted by the Governments of Kenya and Portugal, comes at a critical time as the world is seeking to address the many of the deep-rooted problems of our societies laid bare by the COVID-19 pandemic and which will require major structural transformations and common shared solutions that are anchored in the 17 Sustainable Development Goals. To mobilize action, the Conference will seek to propel much needed science-based innovative solutions aimed at starting a new chapter of global ocean action.

An international mobilisation is necessary because the ocean covers 70 percent of the Earth’s surface. Ocean is the planet's largest biosphere, and is home to up to 80 percent of all life in the world. It generates 50 percent of the oxygen we need, absorbs 25 percent of all carbon dioxide emissions and captures 90 percent of the additional heat generated from those emissions. It is not just ‘the lungs of the planet’ but also its largest carbon sink - a vital buffer against the impacts of climate change.

Read our feature on plastic pollution in the oceans, one of the greatest environmental tragedies of recent decades. Explore other ocean-related issues (biodiversity, climate change...) thanks to a selection of photo and video reports that we have made for you.

CNRS Images folders and scientific news

20230012_0003
Open media modal

Gorgone rouge, "Paramuricea clavata", en train de mourir, à l’instar de 90 % des individus entre 10 m et 30 m de profondeur dans le Parc national des Calanques, en Provence-Alpes-Côte d'Azur. L’urgence climatique ne concerne pas uniquement les milieux terrestres. La canicule marine de l'été 2022 a été la plus longue et la plus intense jamais enregistrée, avec un différentiel de 4 à 5 °C au-dessus de la normale. Les forêts terrestres, proies de méga-feux, ne sont pas les seules victimes du…

Photo
20230012_0003
Quand la canicule brûle aussi nos forêts sous-marines
20210152_0001
Open media modal

Plongeur scientifique collectant des oursins violets, "Paracentrotus lividus", en mer Méditerranée. Pendant la période de ponte, une équipe de la plateforme Stella mare plonge toutes les deux semaines afin de répertorier et de prélever des oursins. Stella mare effectue un suivi des populations naturelles et analyse leur cycle de reproduction afin de maîtriser l’espèce dans le cadre d’une gestion durable des ressources. Les populations de la région ont en effet été fortement impactées par les…

Photo
20210152_0001
Plongeur scientifique collectant des oursins violets, "Paracentrotus lividus"
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Une zone sous-marine de 150 x 250 km avec les marées, le vent, la rotation de la Terre reproduites en miniature, c'est le défi que s'est lancé l'équipe du LEGI de Grenoble, en recréant pour la 1ère fois au monde dans une maquette le détroit de Gibraltar. Un exploit rendu possible au sein de la plateforme tournante Coriolis. Ce reportage nous présente le détroit comme un laboratoire en modèle réduit, ce qui va permettre aux chercheurs de comprendre comment des phénomènes très localisés…

Video
7792
Plongée dans le détroit de Gibraltar miniature
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Plus d'un an après sa mise à l'eau, BathyBot vient de s'éveiller au fond de la mer Méditerranée. Plongez aux côtés de ce robot téléopéré depuis la surface, le premier à être installé de façon permanente à 2400 mètres de profondeur pour au moins cinq ans. Accompagné d'un récif artificiel et d'une batterie d'instruments, BathyBot permettra d'étudier la biodiversité, la bioluminescence et les processus biogéochimiques des fonds marins. Imaginé scientifiquement par les équipes de…

Video
7685
BathyBot, le robot des profondeurs
Open media modal

This is a technology that may revolutionise the study of submarine faults. Off the shore of the Sicilian town of Catania, a team of scientists has installed an underwater fiber optic cable that crosses the North ALFEO fault in four places. The deformation of the cable enables the researchers to monitor the activity of the fault via a computer. To verity these results, an oceanographic mission has collected a wealth of information on the fault, which was discovered only 10 years ago.

Video
7673
Sicilian fault under close surveillance
Open media modal

Faced with global warming, coral reefs are on the front line. As global temperatures rise, the coral bleaches and dies. This decline has an impact on its entire ecosystem. Coral reef researchers Serge Planes and Laetitia Hédouin explain why research at CRIOBE is crucial to saving the coral. This video was produced as part of the OneOceanScience campaign organised by Ifremer, CNRS and IRD. Scientists from 33 countries take part in this digital world tour and explain in a series of short…

Video
7349
OneOceanScience
Open media modal

Film for consultation only

The Tonga mission takes you on board the Atalante, a French oceanographic vessel searching for shallow submarine volcanoes in order to understand and predict the effects of fluid emissions on marine life and the climate. The expedition, led by two researchers, Sophie Bonnet (oceanographer, IRD) and Cécile Guieu (oceanographer, CNRS), is analysing and studying the effects of the addition of trace elements from shallow hydrothermal springs to determine the potential impact on marine productivity…

Video
6981
Mission Tonga
20230012_0017
Open media modal

Test du premier photomètre solaire automatique en opération sur le navire océanographique Marion Dufresne. Cet instrument mesure les propriétés optiques des aérosols sur la colonne atmosphérique durant les campagnes océanographiques. L'objectif est d'améliorer nos connaissances des aérosols dans les régions de l'océan Austral sillonnées par le Marion Dufresne, peu de mesures atmosphériques de ce type ayant été faites jusque-là dans cette zone. Dans le cadre du Marion Dufresne Atmospheric…

Photo
20230012_0017
A l’abordage : quand la photométrie solaire automatique s’invite sur le Marion Dufresne
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Waterproofing, fire-proofing and non-stick coating. These technologies bring safety and comfort to our daily lives, but are based on chemicals called per and polyfluoroalkyl substances or PFAS. Nicknamed “forever chemicals”, these molecules are volatile - they can be emitted by the materials they are applied on and get released into the air. There, they can linger in the environment for decades and travel vast distances, accumulating in regions far from their initial site of emission. In the…

Video
6962
Toxicity in the Arctic : a threat to birds fertility
20230012_0023
Open media modal

Plateforme mobile de mesures atmosphériques Pegasus à bord du navire océanographique le Pourquoi pas ? en vue du volcan Stromboli, pendant la campagne PEACETIME. Le phytoplancton marin, en piégeant le dioxyde de carbone atmosphérique, est un des acteurs majeurs du cycle du carbone. En mer Méditerranée, son développement est fortement modulé par les importants dépôts de particules atmosphériques, qu’elles soient sahariennes ou volcaniques, comme on le voit dans cette image montrant le panache du…

Photo
20230012_0023
Une plateforme de mesures atmosphériques qui navigue en Méditerranée
20230012_0006
Open media modal

"Daturella striatura", un cilié tintinnide de 200 microns trouvé dans un échantillon prélevé entre 275 et 225 m de profondeur, dans la zone mésopélagique de la mer Méditerranée, à 1 km de la Cap de Nice. Cet organisme unicellulaire planctonique est imagé vivant dans sa coquille, ou lorica, couvert de particules détritiques (une roche sédimentaire). La zone mésopélagique, située entre 200 et 400 m de profondeur, est une zone de pénombre entre la couche illuminée de surface et l'obscurité totale…

Photo
20230012_0006
La profondeur de la mer
20230052_0001
Open media modal

Vue d’artiste de protistes eucaryotes qui vivaient dans l’eau de mer il y a 2,1 milliards d’années. Les plus vieux fossiles de protistes eucaryotes ont été découverts dans le gisement gabonais de Moulendé par une équipe internationale coordonnée par Abderrazak El Albani de l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (IC2MP). Ces protistes eucaryotes âgés de 2,1 milliards d’années sont des organismes macroscopiques, mesurant jusqu’à 4,5 cm, de forme lenticulaire et pourvus d’une…

Photo
20230052_0001
Protistes eucaryotes qui vivaient dans l’eau de mer il y a 2,1 milliards d’années
20220020_0052
Open media modal

Mise à l’eau du Nautile depuis le navire océanographique Pourquoi pas ? Un plongeur appartenant à l'équipe qui sécurise la descente et le détachement du sous-marin restera sur le pont jusqu'à l'immersion. La lift-line porte le sous-marin lors de la mise à l’eau tandis que la patte d’oie (câble bleu et orange) garde le sous-marin dans l’axe du navire. Ce sous-marin habité a été conçu par l'Ifremer pour l’observation et l’intervention jusqu’à 6 000 mètres. Il accompagne les opérations d…

Photo
20220020_0052
Mise à l’eau du Nautile depuis le N/O Pourquoi pas ?
20220020_0043
Open media modal

Echantillon de zooplancton attendant d'être identifié. Il vient d'être prélevé au large de Toulon grâce à un filet à plancton, depuis le navire océanographique Pourquoi pas ? Le plancton bioluminescent est trié sur le navire, en fonction de la famille ou du groupe auquel il est susceptible d’appartenir. Il sera ramené en laboratoire pour étudier le mécanisme de bioluminescence chez les organismes marins. Ces organismes sont prélevés au lever ou au coucher du soleil car ils effectuent des…

Photo
20220020_0043
Echantillon de zooplancton prélevé au large de Toulon
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Nanoplastics with a size of less than a thousandth of a millimetre are the finest form of plastic pollution. The Pepsea research project focusses on a type of nanowaste that is still poorly understood. Researchers chose Guadeloupe to study its impact on the environment. The island is exposed to the ocean and the North Atlantic Gyre making it an area of plastic accumulation. It is the perfect field of study for researchers who are going to explore its beaches and mangroves. They investigate the…

Video
6723
Nanoplastics, a bitter-tasting soup?
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

A new scientific project launched by the Tara Oceans Foundation has embarked on the schooner TARA to sail the nine largest European rivers, in order to follow the route plastic takes before it transforms into microplastic. The scientists are using a manta net, which allows them to take samples from the surface of the water due to the small mesh size, and capture microplastics in the open sea, on the coast or in rivers. The aim is to determine the types of plastic contained in European rivers…

Video
6837
Tara, enquête de plastiques
Open media modal

Film for consultation only

Pas de cession par extrait

Forty-five million years ago, cetaceans lived on land. Adapting to the marine element over the centuries, they have nevertheless kept from their distant past certain behavioural, physiological and sensory abilities that differentiate them from other aquatic species. Off the coast of Spain, a team of researchers is studying a group of pilot whales to demonstrate that these animals have a sense of taste and smell and use them every day to communicate and feed. The outcome of this work would…

Video
6451
Hidden senses of cetaceans
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Plastic waste that accumulates in the ocean slowly deteriorates into smaller pieces. Scientists now estimate the amount of microplastics under the sea at 5000 billion tons, but the amount of nanoplastics remains unknown. That is why a French team decided to collect samples from the Mediterranean Sea to detect traces of nanoplastics. First, they concentrated the water by ultrafiltration and then used a dynamic light scattering technique to identify the nanoparticles. The final step was to resort…

Video
6517
Plastic Ocean
Open media modal

Film for consultation only

Pas de cession par extrait

Forty-five million years ago, cetaceans lived on land. Adapting to the marine element over the centuries, they have nevertheless kept from their distant past certain behavioural, physiological and sensory abilities that differentiate them from other aquatic species. Off the coast of Spain, a team of researchers is studying a group of pilot whales to demonstrate that these animals have a sense of taste and smell and use them every day to communicate and feed. The outcome of this work would…

Video
6474
Do cetaceans smell?
Open media modal

Only available for non-commercial distribution

Due to global warming and ocean acidification, coral reefs are now an endangered ecosystem. Aboard research shooner Tara, scientists embarked the Tara Pacific expedition in 2016, whose goal is to diagnose the health condition of corals. They aim at creating the most complete database about corals to date. To that end, they use visual analysis, samples, and a new cartography tool for ocean floors, the Hyperdriver. Divers soon noticed the high mortality rate of the reefs, with most corals losing…

Video
6519
TARA at the Bedside of Coral
Open media modal

About 70.8 % of the Earth's surface is covered by oceans. This huge reservoir of biodiversity is home to millions of species. Three researchers, Gilles Le Boeuf, Nadine Le Bris and Nathalie Niquil, explain the impacts of climate change on the marine environment. The multiple alterations caused by humans weaken ocean ecosystems and undermine their role as natural climate regulators. These far-reaching changes, which affect the abundance and diversity of marine species, have an impact on the…

Video
4481
Oceans: reservoirs of biodiversity
Open media modal

Pendant longtemps, les discussions sur le changement climatique n ' ont pas pris l ' océan en compte. Quel rôle l ' océan joue-t-il dans le climat et quels sont les impacts du changement climatique sur l ' océan? Trois chercheurs, Sabrina Speich, Gilles Reverdin et Benoît Meyssignac, reviennent sur deux problématiques, le réchauffement et l'élévation du niveau des océans. Les mesures effectuées par des marégraphes, puis des satellites ont démontré que le niveau de la mer est monté…

Video
4482
Océans : élévation et réchauffement
Open media modal

About 27 % of French mainland coastline is eroding. These areas became increasingly vulnerable in recent years. With a growing population living less than 25 kilometres from sea shores in France and all over the world new challenges are looming. Not only erosion and receding coastlines but also major societal issues. There are three types of coastal environments in France: estuaries, cliffs and sandy beaches. As they have extremely different morphologies, the processes causing changes and…

Video
4705
Between land and sea
Open media modal

MISTRALS is an international umbrella programme of interdisciplinary and systematic research and observations dedicated to understanding the environmental functioning of the Mediterranean basin under the pressure of global change and to predict its future evolution. It consists of 8 thematic or transversal programmes including ChArMEx, HyMex, MerMex, BioDivMex, PaleoMex, TerMex, SICMed, SocMed. Étienne Ruellan, director of the Mistrals programme, elaborates on this vast project.

Video
4664
MISTRALS
Open media modal

Pas de cession par extrait

This is a series of high definition short films revealing a whole range of planktonic organisms collected in the Mediterranean and the Indian Ocean during the first year of the Tara schooner oceanic expedition. Propelled by eight rows of combs, pleurobrachia deploy two long tentacles to fish for crustaceans. It is the oldest known species to have developed a neurosensory system. By studying it, biologists hope to discover how the first neurons appeared.

Video
4088
Pleurobrachia
Open media modal

Pas de cession par extrait

Cette série de films courts tournée en haute définition dévoile tout un éventail d'organismes planctoniques collectés en Méditerranée et dans l'Océan Indien durant la première année d'expédition de la mission Tara Océans. Les ptéropodes sont des mollusques planctoniques qui nagent dans la couche supérieure de l'océan. L'acidification en augmentation de l'eau de mer risque de les rendre incapables de constituer leurs coquilles et de les voir disparaître.

Video
4089
Pteropods The drifting mollusks
Open media modal

Pas de cession par extrait

This is a series of high definition short films revealing a whole range of planktonic organisms collected in the Mediterranean and the Indian Ocean during the first year of the Tara schooner oceanic expedition. The embryos and larvae of most marine animals drift with plankton. They perpetuate species and are also fodder.

Video
4090
Embryos and Larvae
Open media modal

Pas de cession par extrait

This is a series of high definition short films revealing a whole range of planktonic organisms collected in the Mediterranean and the Indian Ocean during the first year of the Tara schooner oceanic expedition. Plankton is the multitude of organisms that drift with the currents. They are the origin of our food, fuels and the air we breathe.

Video
4091
Plankton
20220020_0060
Open media modal

Préparation de la mise à l’eau de BathyBot sur le pont du navire océanographique Pourquoi pas ? Il est intégré dans le BathyDock, une structure qui, une fois installée sur le fond marin, le reliera à la boîte de jonction scientifique (une prise connectée) pour l’alimenter et le connecter à Internet. Le rover sous-marin benthique BathyBot est un robot d’exploration téléopéré via Internet, dédié au suivi sur le long terme de l’environnement, l’écologie et des potentiels impacts du changement…

Photo
20220020_0060
Préparation de la mise à l’eau de BathyBot sur le pont du N/O Pourquoi pas ?
20220020_0073
Open media modal

Pont avant du navire océanographique Pourquoi pas ? Ce navire de la flotte océanographique opérée par l’Ifremer est utilisé lors de campagnes dans tous les domaines des sciences de l’environnement. Cette image a été réalisée durant la campagne d’installation de plusieurs instruments scientifiques sur le site de l’observatoire sous-marin EMSO-LO, à 2 500 m de profondeur au large de Toulon : un sismographe, un spectromètre gamma, une biocaméra, le BathyReef (un récif artificiel bio-inspiré) et le…

Photo
20220020_0073
Pont avant du N/O Pourquoi pas ?
20220020_0006
Open media modal

BathyBot sur le pont arrière du navire océanographique Pourquoi pas ? avant sa mise à l’eau. Le rover sous-marin benthique BathyBot est un robot d’exploration téléopéré via Internet, dédié au suivi sur le long terme de l’environnement, l’écologie et des potentiels impacts du changement climatique dans les grands fonds. Il est installé en permanence sur le site de l’observatoire sous-marin EMSO-LO, à 2 500 m de profondeur au large de Toulon, où il récolte des données environnementales …

Photo
20220020_0006
BathyBot sur le pont arrière du N/O Pourquoi pas ? avant sa mise à l’eau
20220020_0010
Open media modal

Mise à l’eau de la boîte de jonction scientifique (BJS) depuis le navire océanographique Pourquoi pas ? Au premier plan, BathyReef, un récif artificiel bio-inspiré pour étudier les écosystèmes des milieux profonds, attend sa mise à l’eau. La BJS est une boîte connectée à haut débit qui alimente et permet de surveiller les instruments qui y sont connectés. Elle est installée sur le site de l’observatoire sous-marin EMSO-LO, à 2 500 m de profondeur, au large de Toulon, avec un sismographe, un…

Photo
20220020_0010
Mise à l’eau de la boîte de jonction scientifique depuis le N/O Pourquoi pas ?
20220020_0062
Open media modal

Mise à l’eau de BathyBot. Il est intégré dans le BathyDock, une structure qui, une fois installée sur le fond marin, le reliera à la boîte de jonction scientifique (une prise connectée) pour l’alimenter et le connecter à Internet. Le rover sous-marin benthique BathyBot est un robot d’exploration téléopéré via Internet, dédié au suivi sur le long terme de l’environnement, l’écologie et des potentiels impacts du changement climatique dans les grands fonds. Il est installé en permanence sur le…

Photo
20220020_0062
Mise à l’eau de BathyBot
20210112_0003
Open media modal

Squelette de radiolaire "Dictyocorne profunda" d'une taille de 100 microns, prélevé en mars 2021 à 250 m de profondeur au large de la Rade de Villefranche-sur-Mer, à Point C. Ce spécimen est vivant, et ses pseudopodes "rayonnants" sont peuplés d’algues symbiotiques. Les radiolaires sont des organismes microscopiques unicellulaires du domaine des eucaryotes mesurant en général un à deux dixièmes de millimètres. Ils peuvent être trouvés dans la pénombre de la zone mésopélagique, entre la surface …

Photo
20210112_0003
Squelette de radiolaire "Dictyocorne profunda" prélevé au large de la Rade de Villefranche-sur-Mer
20210107_0007
Open media modal

Mise à l’eau d’une des embarcations de la plateforme Stella mare dans le port de Saint-Florent, en Corse, lors d’une sortie en mer pour répertorier et collecter des oursins violets, "Paracentrotus lividus". Stella mare effectue un suivi des populations naturelles d'oursins et analyse leur cycle de reproduction afin de maîtriser l’espèce dans le cadre d’une gestion durable des ressources. Les populations de la région ont en effet été fortement impactées par les activités humaines et notamment la…

Photo
20210107_0007
Mise à l'eau d’un zodiac de Stella mare à Saint-Florent, Corse, pour collecter des oursins
20210107_0012
Open media modal

Plongeur scientifique s'apprêtant à collecter des oursins violets, "Paracentrotus lividus", au nord du port corse de Saint-Florent. La plateforme Stella mare effectue un suivi des populations naturelles d'oursins et analyse leur cycle de reproduction afin de maîtriser l’espèce dans le cadre d’une gestion durable des ressources. Les populations de la région ont en effet été fortement impactées par les activités humaines et notamment la pression de la pêche. La maîtrise de la reproduction et du…

Photo
20210107_0012
Plongeur scientifique de Stella mare s’apprêtant à collecter des oursins, Corse
20210118_0008
Open media modal

Observation in situ de la ponte des coraux sur le récif barrière de Piha'ena, à Moorea, en Polynésie française, depuis la barge scientifique Nohu-Criobe. Ce laboratoire mobile, dont c'est le premier déploiement, a permis à l'équipe du Criobe de réaliser une semaine de terrain. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif…

Photo
20210118_0008
Observation in situ de la ponte des coraux grâce à la barge scientifique Nohu-Criobe, Moorea
20210118_0009
Open media modal

Cartographie de la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, avec le sonar multifaisceaux Ping DSP de la barge scientifique Nohu-Criobe. La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de laboratoire. Ses quatre…

Photo
20210118_0009
Sonar multifaisceaux Ping DSP de la barge scientifique Nohu-Criobe
20210056_0018
Open media modal

Le Marion Dufresne durant une tempête australe. Cette image a été réalisée dans le cadre de l’expédition océanographique SWINGS dans l’océan Austral. Son objectif est de mieux comprendre la séquestration du CO2 atmosphérique dans l'océan, en particulier la manière dont des éléments chimiques essentiels à ce stockage sont apportés, transportés et transformés par les océans. Elle s’inscrit dans le programme mondial Geotraces pour la construction d’un atlas chimique des océans. Trois programmes…

Photo
20210056_0018
Le Marion Dufresne durant une tempête australe, lors de la campagne SWINGS
20210056_0002
Open media modal

Le Marion Dufresne lors du départ de la campagne SWINGS. On observe une masse d’eau superficielle due aux fortes pluies tropicales de la veille. La couche turbide en surface crée une forte différence de couleur. Cette image a été réalisée dans le cadre de l’expédition océanographique SWINGS dans l’océan Austral. Son objectif est de mieux comprendre la séquestration du CO2 atmosphérique dans l'océan, en particulier la manière dont des éléments chimiques essentiels à ce stockage sont apportés,…

Photo
20210056_0002
Le Marion Dufresne lors du départ de la campagne SWINGS
20210056_0009
Open media modal

Arrivée du Marion Dufresne sur l’île australienne Heard-et-MacDonald durant un ouragan, afin de mesurer l’effet d’île pour la campagne SWINGS. Cette île est située au sud du plateau de Kerguelen, une zone peu étudiée. Dans les eaux entourant certaines îles de l’océan Austral, les nutriments issus de la dissolution des sédiments (fer, zinc, nickel, etc.) fertilisent le phytoplancton, entraînant la formation de panaches de chlorophylle. Ce phénomène est provoqué par toutes les îles, le panache…

Photo
20210056_0009
Ile Heard-et-MacDonald, Australie, durant un ouragan, lors de la campagne SWINGS
20210059_0005
Open media modal

"Euphysetta lucani", un "Phaeodaria" de la famille des "Medusettidae", collecté le 28 septembre 2018 dans l'océan Atlantique (15.21°W, 42.97°N), lors de la campagne Atlantic Meridional Transect - AMT28. Il fait partie des "Rhizaria" des animaux microscopiques unicellulaires, qui, comme les diatomées, utilisent le silicium dissous pour construire un squelette de silice. Alors que les diatomées sont des algues et dérivent dans les couches de surface de l’océan, les "Rhizaria" sont hétérotrophes…

Photo
20210059_0005
"Euphysetta lucani", un "Phaeodaria" collecté le 28 septembre 2018 dans l'océan Atlantique
20220003_0031
Open media modal

Relevé des signatures sonores d’un récif corallien dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Durant 4 mois, des scientifiques ont suivi l'activité sonore des récifs sur la pente externe de l'île, à l'aide d'hydrophones répartis dans des aires marines protégées (AMP) et des zones non protégées. Ils ont ainsi pu démontrer qu’un récif avec un fort recouvrement corallien possède une activité sonore plus grande qu’un récif dégradé, et que le paysage acoustique est plus varié sur les sites…

Photo
20220003_0031
Relevé des signatures sonores d’un récif corallien, lagon de Moorea
20220003_0030
Open media modal

Nuisance sonore au-dessus d’un poisson-clown, "Amphiprion chrysopterus", et de son hôte l’anémone de mer, "Heteractis magnifica", dans le lagon de Moorea, en Polynésie française. Le bruit des moteurs provoque chez le poisson-clown des modifications comportementales et des changements hormonaux qui peuvent perdurer après le passage des bateaux. Ils ont ainsi plus tendance à se cacher dans leurs anémones au détriment de la recherche de nourriture. Ils deviennent également plus agressifs, et…

Photo
20220003_0030
Nuisance sonore au-dessus d’un poisson-clown, "Amphiprion chrysopterus", Moorea
20200075_0033
Open media modal

Préparation de filtres d'échantillons marins, rapportés de la campagne TONGA, pour analyser leur activité diazotrophique. La diazotrophie fait référence à la fixation biologique de l'azote atmosphérique par divers micro-organismes diazotrophes. Les échantillons d’eau de mer rapportés de la campagne TONGA ont été prélevés à différentes profondeurs. Ils sont filtrés, puis les filtres sont ensuite pliés et placés dans de mini-capsules en étain via une presse. Les échantillons seront ensuite…

Photo
20200075_0033
Analyses chimiques de la fixation biologique de l'azote sur des échantillons marins, rapportés de la campagne TONGA
20210011_0001
Open media modal

Prélèvement d’eau de mer à proximité de macro-algues "Turbinaria ornata", dans le lagon de Moorea, Polynésie française, dans le but d’extraire in situ des molécules chimiques relarguées par ces algues. Une cloche placée au-dessus des algues limite la diffusion de l’eau, tandis qu’un plongeur réalise le prélèvement en passant l’eau, à l’aide d’une seringue, au travers d’une cartouche SPE (solid-phase extraction) pour que les molécules chimiques y soient directement captées. Cette expérience vise…

Photo
20210011_0001
Prélèvement d’eau de mer à proximité de macro-algues "Turbinaria ornata", à Moorea
20210118_0003
Open media modal

Arrivée de la barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, à Moorea, en Polynésie française, après sa sortie des chantiers navals Nautisport Industrie (NSI). La barge est un laboratoire mobile dédié à l’étude de l’écosystème récifal constitué d’une plateforme de recherche équipée de technologies de pointe. Cet outil innovant peut être déployé temporairement au sein du récif corallien dans le cadre de projets nécessitant d’expérimenter directement sur le terrain avec des outils de…

Photo
20210118_0003
Barge scientifique Nohu-Criobe dans la baie d'Opunohu, Moorea, Polynésie française
20210046_0024
Open media modal

"Conchophacus diatomeum", un "Phaeodaria" de la famille des "Concharidae" collecté le 28 septembre 2018 dans l'océan Atlantique (15.21°W, 42.97°N), lors de la campagne Atlantic Meridional Transect - AMT28. Il fait partie des "Rhizaria" des animaux microscopiques unicellulaires, qui, comme les diatomées, utilisent le silicium dissous pour construire un squelette de silice. Alors que les diatomées sont des algues et dérivent dans les couches de surface de l’océan, les "Rhizaria" sont…

Photo
20210046_0024
"Conchophacus diatomeum", un "Phaeodaria" collecté le 28 septembre 2018 dans l'océan Atlantique
20210046_0012
Open media modal

"Acanthodesmia vinculata", un "Nassellaria" de la famille des "Triospyridae", collecté le 16 octobre 2018 dans l'océan Atlantique (25.06°W et 20.38°S), lors de la campagne Atlantic Meridional Transect - AMT28. Il fait partie des "Rhizaria" des animaux microscopiques unicellulaires, qui, comme les diatomées, utilisent le silicium dissous pour construire un squelette de silice. Alors que les diatomées sont des algues et dérivent dans les couches de surface de l’océan, les "Rhizaria" sont…

Photo
20210046_0012
"Acanthodesmia vinculata" un "Nassellaria" collecté le 16 octobre 2018 dans l'océan Atlantique
20200002_0009
Open media modal

Échantillon de microplastiques collectés en surface près des côtes de Chypre avec un filet manta tiré par la goélette d'expédition Tara lors de l'expédition Tara Méditerranée. Tous les fragments collectés dans le filet ont été rassemblé dans une boîte de Petri pour mesurer leur nombres et tailles et les comparer aux centaines d'autres échantillons collectés en Méditerranée.

Photo
20200002_0009
Échantillon de microplastiques collecté en surface près des côtes de Chypre lors de l'expédition Tara Méditerranée

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.