Dossier

La supraconductivité, l’attraction du froid

C’est une vieille découverte venue du froid, mais elle préfigure surtout notre avenir… Découvrez comment la supraconductivité risque de changer durablement nos vies.
Lévitation d'un aimant placé au dessus d'une pastille de supraconducteur
Lévitation d'un aimant placé au dessus d'une pastille de supraconducteur
© Julien Bobroff / CNRS Photothèque
Voir le média

C’est une découverte venue du froid : le 8 avril 1911, le physicien néerlandais Heike Kamerlingh Onnes étudie le mercure à une température proche du zéro absolu lorsqu’il observe pour la première fois un phénomène physique fascinant : la supraconductivité. Plus de cent ans après, ce phénomène se trouve toujours au cœur des recherches de nombreux laboratoires, qui tentent d’en percer les mystères mais aussi d’en tirer les meilleures applications : imagerie médicale, transport d’électricité, ordinateurs quantiques… Plongez avec nous dans l’histoire et l’avenir de la supraconductivité.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.