© CNRS AV et USTL 89

Cent ans d'Institut botanique à Montpellier

Numéro de notice

57

Durée

00:13:00

Année de production

1989

Versions

Support Original

Procédés audiovisuels

SD
4/3
Sonore

Résumé

Présentation des recherches effectuées à l'Institut botanique de Montpellier, à l'occasion du centenaire de l'Institut moderne. L'école botanique montpelliéraine est célèbre pour ses travaux en systématique, morphologie, écologie, paléobotanique et paléoécologie.
L'herbier de l'institut, le deuxième de France, permet des études en systématique et écologie.
Le département de botanique tropicale produit des profils et des plans de forêts équatoriales (ex : forêt primaire de Guyane française et agroforêt sri lankaise) pour l'étude de la vie du système forestier et de l'intrication des formes.
Les paléobotanistes étudient l'évolution des végétaux (charophytes, grands lycophytes, fougères...) à partir de restes fossiles dont certains datent de l'ère primaire (extraction de sa gangue d'un végétal fossile par dépelliculation à l'acétate de cellulose, observation au microscope électronique à balayage, électrophorèse).
Pour étudier la distribution et l'évolution de la végétation en Méditerranée pendant le quaternaire, les chercheurs en paléoécologie utilisent des grains de pollen, des fossiles extraits des sédiments... ; ils montrent l'évolution d'une végétation tropicale vers les premiers écosystèmes méditerranéens.
La connaissance de la relation homme préhistorique - végétation progresse en particulier grâce à l'identification des bois brûlés, effectuée à partir des charbons de bois trouvés près des foyers.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.