Voir le reportage
20220143_0022
© Cyril FRÉSILLON / CNRS Photothèque

Éléphant de savane d'Afrique, "Loxodonta africana", dans le Delta de l'Okavango, au Botswana

Référence

20220143_0022

Année de production

2022

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Éléphant de savane d'Afrique, "Loxodonta africana", dans le Delta de l'Okavango, au nord du Botswana. Le fleuve Okavango s'arrête au milieu du désert du Kalahari. Ce phénomène géologique rare est qualifié de "système endoréique", ce qui signifie que ses eaux ne gagnent pas la mer ou l’océan. À chaque hiver austral, l'eau de pluie tombée en Angola descend le fleuve et est piégée dans le cône alluvial. La crue progressive dure plusieurs mois et concentre durant cette période un écosystème exceptionnel. La population d’éléphants peut y atteindre plus de 120 000 individus : c'est la plus grande concentration observée dans toute l’Afrique, où les pachydermes en fort déclin seraient à peine 450 000 selon l’Union internationale de conservation de la nature. Lors du retour des pluies, en décembre, les éléphants quittent le Delta pour la savane forestière. La biodiversité est étudiée par l'Okavango Research Institute (ORI), créée à Maun en 1994 par l'université du Botswana. Cette image a été réalisée dans le cadre des recherches du laboratoire Géosciences Rennes pour comprendre la dynamique naturelle du Delta de l'Okavango et son évolution dans le temps.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.