Voir le reportage
20220122_0018
© Bertrand REBIERE / Damien VOIRY / ICGM / IEM / CNRS Photothèque

Copper-field

Référence

20220122_0018

Année de production

2022

Taille maximale

19.3 x 25.86 cm / 300 dpi

Légende

Une impression de flou ? Si vous enfilez des lunettes 3D, vous pourrez voir cette photographie en relief, réalisée avec la technique de l’anaglyphe : deux images sont superposées, l’une en rouge, l’autre en cyan ; le léger décalage entre les deux reproduit cet effet de profondeur. Se dévoilent ainsi des nanostructures empilées de cuivre, un métal-candidat prometteur pour transformer en de potentielles ressources les milliards de tonnes de CO2 que nous injectons chaque année dans l’atmosphère. Pour ce faire, les scientifiques ont mis au point des catalyseurs à base de cuivre, comme celui-ci. Ils permettent de convertir efficacement le CO2 en monoxyde de carbone (CO) et en éthylène (C2H4), des briques moléculaires élémentaires utilisables par l’industrie pétrochimique ou comme combustibles. Cette image a été réalisée en microscopie électronique à balayage. Elle est lauréate du concours La preuve par l’image (LPPI) 2022.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.