Voir le reportage
20220122_0005
© Chloé EXBRAYAT-HERITIER / IGFL / CNRS Photothèque

Plume d’eau

Référence

20220122_0005

Année de production

2022

Taille maximale

25.4 x 25.4 cm / 300 dpi

Légende

Chez l’humain, la myopathie de Bethlem résulte de mutations dans le gène codant pour le collagène VI, un composant de la matrice extracellulaire musculaire squelettique. Cette maladie rare se caractérise par des rétractions et une faiblesse musculaires, et une aggravation progressive des symptômes, allant de l’atteinte des fonctions motrices jusqu’à l’insuffisance respiratoire. Le poisson zèbre est le seul modèle animal à reproduire spécifiquement l’une des mutations la plus fréquemment retrouvée chez les patients. Il est utilisé pour comprendre les fonctions de ce collagène dans la genèse et la progression de cette maladie. Cette tête de poisson zèbre adulte a été transparisée et marquée pour le collagène VI, en jaune. La combinaison de ce marquage avec l’autofluorescence des structures, en bleu, révèle ses branchies évoquant ainsi le plumage majestueux de l’Ara bleu. Cette image a été réalisée en microscopie à feuillet de lumière. Elle est lauréate du concours La preuve par l’image (LPPI) 2022.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.