Voir le reportage
20220122_0001
© Louise LE BARBENCHON / I2M / CNRS Photothèque

Bibliothèque biologique

Référence

20220122_0001

Année de production

2022

Taille maximale

17.34 x 13 cm / 300 dpi

Légende

Lire dans le vivant, ses formes, ses matières ou ses structures pour imaginer les matériaux de demain. À l’image de cet os de seiche, dont l’architecture singulière se dévoile sous le microscope. Agencée tout en strates, en colonnes et en ondulations, sa microstructure lui confère des propriétés remarquables, alliant une rigidité importante malgré une densité très faible - près de 93 % de porosité. Constitué d’aragonite, un minéral de carbonate de calcium, l’os de seiche ne casse pas d’un coup sous l’effet d’un choc mais absorbe une grande quantité d’énergie mécanique. Cette tolérance aux dommages pourrait s’avérer très utile dans la conception future de matériaux bio-inspirés, comme les mousses céramiques, pour la protection des biens et des personnes.
Cette image a été réalisée en microscopie électronique à balayage. Elle est lauréate du concours La preuve par l’image (LPPI) 2022.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.