Voir le reportage
20220122_0014
© C BOBEE / F CHAPELAND-LECLERC / E HERBERT / G RUPRICH-ROBERT / P DAVID / C LEDOUX / E CABET / LIED / CNRS Photothèque

Podospora quadriptyque

Référence

20220122_0014

Année de production

2022

Taille maximale

12.25 x 12.16 cm / 300 dpi

Légende

Si l’on croise plus volontiers "Podospora anserina" sur des excréments d’herbivores, il pourrait bien finir, ainsi recolorisé façon Andy Warhol, dans un musée. Contraint ici de croître sur deux dimensions, ce champignon filamenteux microscopique montre une organisation en réseau d’hyphes (les filaments) s’étendant sur quelques dizaines de millimètres. Cette configuration, caractéristique de ce type d’organismes, lui permettrait d’optimiser la transmission de l’information, mais aussi la gestion des réserves situées à proximité et vitales à la croissance des organismes dans un environnement souvent hostile. Afin de mieux comprendre la mise en place de ce réseau et sa dynamique d’expansion, les scientifiques le soumettent à des contraintes externes - stress thermique, nutritif, ou mécanique - en vue de modélisation prédictive. Cette image est lauréate du concours La preuve par l’image (LPPI) 2022.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.