20220003_0013
© Yannick CHANCERELLE / CRIOBE / CNRS Images

Coraux scléractiniaires blanchis durant l’épisode El Niño de 2015-2016, Moorea

Référence

20220003_0013

Année de production

2016

Taille maximale

36.31 x 24.11 cm / 300 dpi

Légende

Coraux scléractiniaires blanchis durant l’épisode El Niño de 2015-2016 sur la pente externe de Moorea, en Polynésie française. Ce phénomène climatique saisonnier, qui a été particulièrement intense durant ces deux années, se caractérise par un réchauffement de l'eau dans une partie du Pacifique Sud. L'augmentation de la température est un facteur de stress pour le corail : elle entraine l'expulsion de l'algue avec laquelle il vit en symbiose et qui lui apporte oxygène et nutriments. Cette algue étant aussi responsable de sa couleur, le corail blanchit. Le phénomène est réversible si la température de l’eau diminue mais, si elle reste élevée trop longtemps, il peut entrainer la mort du corail. Le blanchissement des coraux impacte tout l'écosystème récifal dont ils constituent la base. En plus de la biodiversité, ce phénomène a des conséquences sur les ressources dont dépendent les communautés humaines locales. Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Il développe une recherche pluridisciplinaire – à la croisée de l’écologie, la génétique et la chimie – axée sur les récifs coralliens de demain.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.