Voir le reportage
20200094_0003
© Cyril FRESILLON / Quandela / C2N / CNRS Photothèque

Mesure de la puissance optique du laser dans une fibre optique en utilisant un puissancemètre

Référence

20200094_0003

Année de production

2020

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Mesure de la puissance optique du laser dans une fibre optique en utilisant un puissancemètre. Dans cette fibre optique, les photons émis par une source de photons uniques non visible (qubits photoniques) dans un cryostat noir, sont collectés dans une fibre optique en utilisant un microscope confocal positionné au-dessus de la chambre du cryostat. Puis les photons uniques sont filtrés en séparant le laser qui a servi pour l'excitation optique de la source. Cette étape est réalisée dans la boîte bleue baptisée QFiber qui sert d'interface entre le laser d'excitation, la source de photons dans le cryostat et le reste de l'expérience. La start-up Quandela, fondée en 2017 par Valérian Giesz, Niccolo Somaschi et Pascale Senellart (directrice de recherche CNRS), travaille sur ces qubits photoniques. Cette approche permet une exploitation simultanée de dizaines de qubits. Le qubit est l’unité de stockage de l’information qui indique la force de calcul des ordinateurs quantiques. La start-up fabrique des sources à base de boîtes quantiques d’une centaine d’atomes, qui sont miniaturisées et stabilisées. L’objectif est d’aller, à partir de la génération de qubits, jusqu’à un ordinateur quantique et aux réseaux quantiques. L’ordinateur quantique pourrait révolutionner de nombreux secteurs industriels, de la santé à la chimie, en passant par l’industrie, la sécurité informatique ou encore l’énergie.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Qubits photoniques de la start-up Quandela

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.