Voir le reportage
20190070_0012
© Frédéric MALIGNE / LAAS / CNRS Photothèque

Expérimentation sur une méthode de diagnostic actif sur un pilote d’hélicoptère

Référence

20190070_0012

Année de production

2019

Taille maximale

37.73 x 37.73 cm / 300 dpi

Légende

Expérimentation et mise au point d’une méthode de diagnostic actif sur un pilote d’hélicoptère, lors d'une recherche méthodologique dans le domaine du diagnostic par l'équipe DISCO (DIagnostic Supervision et COnduite) du Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS). Comme lors d’un examen médical, le diagnostic permet d’estimer l’état d’un système (une machine comme ce pilote d’hélicoptère) en localisant, identifiant et expliquant ses défauts. Un diagnostic est créé en interprétant des données issues de mesures réalisées sur le système en fonctionnement. Le diagnostic actif consiste à agir sur le système de manière à placer son état dans une région de diagnosticabilité, c’est-à-dire dans laquelle le diagnostic n'est pas ambigu. On peut ainsi remédier à un faible nombre de mesures, ce qui est souvent le cas à bord d’un hélicoptère. Le diagnostic garantit la sûreté, la résilience et la maintenabilité des systèmes. Il existe des applications variées dans les secteurs industriels (aéronautique, agriculture, automobile, médecine, spatial).

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Intelligence artificielle au LAAS

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.