Cinétique et le développement d'organes embryonnaires in vitro (La)

Numéro de notice

1296

Durée

00:16:00

Année de production

1958

Versions

Support Original

HD
4/3
NB
Sonore

Réalisateur(s)

Bernard HENRI

Résumé

Observation du comportement in vitro d'organes embryonnaires, grâce à la méthode de culture d'organes mise au point par le Laboratoire d'embryologie et de tératologie expérimentales.
En culture, les explants d'organes (ici de foie embryonnaire) montrent des propriétés que les tissus ne manifestent pas normalement, mais qui existent à l'état potentiel : regroupement des morceaux d'un organe fragmenté, attraction qu'exercent, sur des morceaux de foie, d'autres tissus vivants (fragment de rein embryonnaire) ou des corps inertes (baguette de verre). Les organes conservent la propriété de croître (exemple du tibia) et de se différencier normalement (gonade femelle d'embryon de canard, peau d'embryon de poulet, syrinx d'embryon de canard) et subissent éventuellement l'influence d'organes qui leur sont associés (influence féminisante de la partie médullaire d'une gonade femelle sur une gonade mâle). Ainsi se vérifie l'autonomie relative du développement des organes qui se préparent, indépendamment les uns des autres, à la collaboration étroite existant dans l'organisme adulte.

Auteur(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.