Reportage Photo

Matisse St Pierre et Miquelon

L'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon est à la croisée des influences des eaux polaires de la mer de Baffin et des eaux estuariennes du Saint-Laurent.
Ce site a été sélectionné en partenariat avec l'IFREMER de Brest parce qu'il présente aussi les variations thermiques diurnes océaniques les plus fortes de notre planète en milieu infralittoral (> 10 °C en 6h). La calibration de "proxy" ou la recherche et la validation de nouveaux descripteurs seront facilitées dans ce site aux contrastes environnementaux extrêmes. Il s'y trouve des espèces tempérées froides ("Placopecten magellanicus") et des espèces sub-polaires ("Arctica islandica") et polaires ("Chlamys islandica"). Par ailleurs, sur ce site, se développent des populations d'"Arctica islandica" dont la durée de vie est la plus longue jamais enregistrée pour le monde animal (500 ans), offrant ainsi des possibilités de reconstruction paléo-environnementales exceptionnelles.
20170126_0001
Ce site a été sélectionné en partenariat avec l'IFREMER de Brest parce qu'il présente aussi les variations thermiques diurnes océaniques les plus fortes de notre planète en milieu infralittoral (> 10 °C en 6h). La calibration de "proxy" ou la recherche et la validation de nouveaux descripteurs seront facilitées dans ce site aux contrastes environnementaux extrêmes. Il s'y trouve des espèces tempérées froides ("Placopecten magellanicus") et des espèces sub-polaires ("Arctica islandica") et polaires ("Chlamys islandica"). Par ailleurs, sur ce site, se développent des populations d'"Arctica islandica" dont la durée de vie est la plus longue jamais enregistrée pour le monde animal (500 ans), offrant ainsi des possibilités de reconstruction paléo-environnementales exceptionnelles.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.