Voir le reportage
20170126_0100
© Erwan AMICE / LEMAR / CNRS Photothèque

Plongeur scientifique prélevant des "verrues" d'algue calcaire

Référence

20170126_0100

Année de production

2017

Taille maximale

50.94 x 34 cm / 300 dpi

Légende

Plongeur scientifique prélevant des "verrues" d'algue calcaire, dans la Passe à Henry, dans l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon. Certaines algues rouges déposent des cristaux de carbonate de calcium dans la paroi de leurs cellules et deviennent dures comme de la roche. Le carbonate de calcium est un sous-produit de la photosynthèse. Ces algues calcaires se présentent comme de petits arbustes rigides (Corallina) ou, plus fréquemment, sous forme d'une croûte rose appliquée contre la roche ou les coquillages. Les algues calcaires ont une croissance lente, car elles investissent beaucoup d'énergie dans la construction de leurs parois minérales. Ces excroissances de calcaire pourraient donner des informations sur l'environnement marin après étude de leur croissance grâce à la sclérochronologie. Cette image a été réalisée lors du programme Matisse, dans le cadre des missions du laboratoire international associé (LIA) BeBest, issu d'une collaboration entre l'Institut des sciences de la mer de Rimouski au Québec et le Lemar en France.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Matisse St Pierre et Miquelon

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.