20220085_0012
© Natalia MEDINA SERRANO / ESS / OHMi Téssékéré / CNRS Photothèque

Termitière dans une parcelle de la Grande muraille verte au Sénégal

Référence

20220085_0012

Année de production

2021

Taille maximale

25.4 x 33.87 cm / 300 dpi

Légende

Termitière, ou nid épigé de termites, dans une parcelle de la Grande muraille verte (GMV) au Sénégal. Les termitières font l’objet d’une étude sur leurs interactions avec les composants du milieu dans les parcelles de la GMV. En effet, elles influencent fortement la morphologie des sols par leurs remontées spectaculaires de matériaux profonds. Cette étude fait leur inventaire dans les parcelles de la GMV. Mais aussi, il s’agit d’identifier les différents nids épigés, suivre leur dynamique et enfin d’évaluer l’action des termites sur les propriétés physiques du sol. Ce projet de recherche est menée par l’Observatoire hommes-milieux international (OHMi) Téssékéré. L’OHMi a été créé en 2009 afin d'étudier les conséquences sociales et environnementales de l’implantation de la Grande muraille verte. Conçue comme une mosaïque de parcelles de reboisement, la GMV couvre une distance de 7 000 km entre Dakar et Djibouti sur 15 km de large. Elle est mise en place depuis 2005 pour tenter de ralentir la désertification en restaurant l'écosystème de cette région semi-désertique.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.