Voir le reportage
20200042_0007
© Jean-Claude MOSCHETTI / LS2N / CNRS Photothèque

Communication entre des robots par le sens électrique

Référence

20200042_0007

Année de production

2020

Taille maximale

69.9 x 46.6 cm / 300 dpi

Légende

Communication entre une moule artificielle et un poisson-robot par le sens électrique. Ils appartiennent à une flotte créée pour observer la lagune de Venise, un milieu écologique extrêmement fragile, très sensible à l’activité humaine et aux changements climatiques. Fruits de la biorobotique, ces dispositifs sont inspirés de la nature. Ils sont capables d’évoluer en autonomie et d’interagir entre eux grâce à une technologie inspirée du sens électrique de certains poissons, qui produisent et analysent un champ électrique pour s’orienter et communiquer en eaux troubles. Placées dans les fonds vaseux de la lagune, les moules artificielles collectent des données sur leur milieu (oxygène, température, turbidité, courants, etc.) qui seront véhiculées par les poissons-robots. L’objectif est de construire des cartes évolutives de la lagune, pour surveiller son évolution et agir en cas de détérioration.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Trois aspects de la recherche en robotique au LS2N

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.