Voir le reportage
20190073_0018
© Nicolas BAKER / TRACES / ARSCAN / CNRS Photothèque

Couches archéologiques mises au jour dans l'abri de Pomongwe dans les Matobo, au Zimbabwe

Référence

20190073_0018

Année de production

2018

Taille maximale

48.77 x 32.51 cm / 300 dpi

Légende

Couches archéologiques mises au jour dans l'abri de Pomongwe dans les Matobo, au Zimbabwe. Le sous-sol a conservé les vestiges archéologiques (matériel, foyers, fosses) des occupations s'étant succédé dans le site, et qui documentent les peintures de l'abri. L'objectif est de réaliser une chronologie des phases d'occupation du site, puis d'y lier les peintures. Confirmer la datation des plus anciens fragments peints tombés dans les niveaux archéologiques, qui pourraient dater de 10 000 à 13 000 ans selon N. Walker qui a fouillé l'abri dans les années 1970, vieillirait la chronologie de l'art rupestre d'Afrique australe, qui remonte aujourd'hui à 6 000 ans avant J.-C. Cette campagne de fouilles, mais aussi de relevés et d'analyses de mobilier archéologique, s'inscrit dans le programme MATOBART (L'art rupestre des chasseurs-collecteurs du Later Stone Age d'Afrique Australe : Apparition, Filiations et ruptures dans les Matobo), qui vise à dater et caractériser les traditions peintes des Matobo.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Les peintures de l'abri de Pomongwe, au Zimbabwe

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.