Voir le reportage
20180076_0118
© Christophe HARGOUES / LMGC / CNRS Photothèque

Mesures de déformations résiduelles longitudinales de maturation d’un peuplier

Référence

20180076_0118

Année de production

2018

Taille maximale

45 x 30 cm / 300 dpi

Légende

Prélèvement d’une section de peuplier sur laquelle ont été effectuées des mesures de déformations résiduelles longitudinales de maturation. Lors de la croissance des arbres, le nouveau bois crée en périphérie du tronc subit une phase de maturation, qui le met en tension dans la direction longitudinale (direction de la tige). Pour mesurer cet état de précontrainte et pour mettre en évidence une éventuelle dissymétrie caractéristique de la réaction de l'arbre à un déséquilibre (inclinaison du tronc ou dissymétrie de la couronne), des mesures de déformations résiduelles longitudinales de maturation sont effectuées. Ces mesures sont effectuées grâce à des jauges de déformation collées sur une portion écorcée d’un peuplier à 1 m 30 de hauteur. Un trait de scie au-dessus et en-dessous de la jauge permet de relâcher les contraintes de tension mises en place lors de la maturation du bois, ce qui se traduit par une contraction mesurée par la jauge de déformation.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Le Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (LMGC) à Montpellier

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.