Voir le reportage
20160008_0067
© Cyril FRESILLON/Virgo/CNRS Photothèque

Dispositif destiné à améliorer le vide dans les bras de l'interféromètre Virgo dans lesquels circulent un faisceau laser infrarouge

Référence

20160008_0067

Année de production

2016

Taille maximale

27.45 x 41.24 cm / 300 dpi

Légende

Dispositif conçu par des scientifiques hollandais pour améliorer le vide dans les bras de 3 km de long de l’interféromètre Virgo à Cascina près de Pise, en Italie. L’ultravide permet de limiter les perturbations provoquées par les molécules sur les trajets des faisceaux laser infrarouge qui se propagent dans ces bras. Virgo est un détecteur d’ondes gravitationnelles qui mesure les déformations de l’espace générées par le passage de ces ondes. Une onde gravitationnelle est une infime déformation de l’espace-temps qui se propage dans l’Univers à la vitesse de la lumière. Elle émet des signaux d’amplitudes extrêmement faibles, rares et perturbés par des «bruits» d’origines très variées.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Expérience Virgo à Cascina

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.