20120001_1028
© Gregory LOUCOUGARAY/CNRS Photothèque

Gaillet chétif, "Galium debile", sur le site expérimental des Magnils-Reigniers, près de Luçon, en V

Référence

20120001_1028

Taille maximale

36.31 x 24.11 cm / 300 dpi

Légende

Gaillet chétif, "Galium debile", sur le site expérimental des Magnils-Reigniers, près de Luçon, en Vendée. C'est est une espèce hygrophile caractéristique des dépressions inondables typique de ces prairies. Il est notamment abondant sur les sites non pâturés depuis plusieurs années. Sur ce site, un dispositif expérimental est mis en place depuis 1996, sur des prairies communales humides du marais poitevin, issues d'endiguements anciens. Elles sont traditionnellement pâturées par des troupeaux collectifs associant vaches et chevaux. Dans le dispositif, les parcelles sont pâturées soit par des chevaux, soit par des vaches, ou les deux à la fois, soit non pâturées. Il est ainsi possible de déterminer les impacts de ces modes de pâturage sur la diversité végétale, la dynamique de la végétation et le fonctionnement de l'écosystème.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.