Voir le reportage
20100001_0863
© Céline PARIS/CNRS Photothèque

Analyse sur site par le LADIR (Laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité) des pigments d'

Référence

20100001_0863

Année de production

2009

Taille maximale

33.87 x 25.4 cm / 300 dpi

Légende

Analyse sur site par le LADIR (Laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité) des pigments d'une peinture rupestre san sur grès, ici un lion sautant "leaping lion". Site RSA BUF1, Eastern Cape, Afrique du Sud. Tête de mesure du spectromètre Raman. La lumière laser injectée par une fibre optique dans la tête de mesure est focalisée par un objectif de microscope sur la zone à analyser. Le même objectif de microscope recueille la lumière diffusée qui est filtrée dans la tête puis véhiculée par une seconde fibre vers le spectromètre. Cette méthode d'analyse Raman, non destructive et portable, permet l'identification des pigments et l'évaluation de l'état de conservation de peintures rupestres du peuple San. Datation des peintures : de 100 à 3 000 ans.

Institut(s)

Délégations(s)

Issues du même reportage : Peintures san en Afrique du Sud

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.