Retour au reportage Retour au reportage
20230095_0006

© Jean-Claude MOSCHETTI / IRISA / CNRS Images

Référence

20230095_0006

Sandrine Blazy, médaille d'argent du CNRS 2023, en discussion avec des membres de son équipe

Sandrine Blazy, lauréate de la médaille d'argent du CNRS 2023, explique le domaine de la vérification déductive de logiciels, qui permet d'avoir des garanties très fortes sur l’absence d'erreur dans un logiciel. Plusieurs techniques de preuve, plus ou moins automatisées par des logiciels d’aide à la preuve, sont disponibles. Les recherches de Sandrine Blazy visent au développement de logiciels sûrs et se concentrent sur les compilateurs, des outils informatiques qui permettent à un programme écrit de devenir exécutable. Traditionnellement, ils ne sont pas vérifiés avec des garanties mathématiques, et peuvent donc compiler un programme sûr en un programme exécutable contenant des bugs. Sandrine Blazy s’appuie sur la vérification déductive afin de garantir mathématiquement la correction de compilateurs. Avec Xavier Leroy, elle développe CompCert, le premier compilateur pour le langage C vérifié à l’aide de Coq. Commercialisé par la société AbsInt, il a été utilisé dans l’industrie avionique, le nucléaire et est disponible pour la recherche. Elle cherche à doter CompCert de davantage de possibilités de compilation, et offrir des garanties supplémentaires en termes de sécurité logicielle.

Référent(s) scientifique(s)

Institut(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.