20220138_0001

© Jean-Philippe DEGEAI / ASM / CNRS Images

Référence

20220138_0001

Vigne inondée par une crue dans la plaine de l’Aude, en 2013

Vigne inondée par une crue dans la plaine de l’Aude, en 2013. Les inondations fluviales déclenchées par les fortes pluies des épisodes méditerranéens représentent un aléa naturel majeur qui engendre fréquemment des pertes humaines et des dommages matériels dans le sud-est de la France. Les laboratoires ASM et M2C ont mis en évidence plusieurs périodes d’augmentation de la fréquence des crues dans la plaine côtière du Languedoc au cours des deux derniers millénaires. Ces constatations ont été réalisées en combinant des données issues d’archives sédimentaires (échantillons dont l’analyse révèle des données sur l'environnement, le climat et l’activité humaine passés d'une zone géographique) et des sources documentaires répertoriant les crues historiques survenues dans six bassins versants du Languedoc depuis le XVIIIe siècle. Les scientifiques ont aussi montré que la hausse de la fréquence des crues était liée à une hausse des températures de l’air et de la surface de la mer en Méditerranée nord-occidentale. Ces précieux renseignements sur les changements climatiques du passé peuvent nous aider à mieux comprendre et anticiper les évolutions du climat actuel, et notamment participer à l’amélioration des systèmes de prévision des inondations.

Référent(s) scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.