Retour au reportage Retour au reportage
20220127_0019

© Camille MOIRENC / CPPM / CNRS Images

Référence

20220127_0019

Tuiles de verre d'un disque du prototype du futur détecteur d'axions de l'expérience MadMax

Ensemble de tuiles de verre collées d'épaisseur 1 mm qui composent un des disques de diamètre 300 mm du prototype du futur détecteur d'axions de l'expérience MadMax (Magnetized disc and mirror axion experiment). La matière noire est une des grandes énigmes actuelles de la physique fondamentale. Bien qu’elle représente 85 % de la masse totale de l’univers, sa nature reste inexpliquée par le modèle standard de la physique des particules. Cette théorie classifie les particules fondamentales et explique tous les phénomènes observables à l’échelle particulaire. Pour expliquer la matière noire, les scientifiques recherchent de nouvelles particules qui ont été prédites par les théories au-delà du modèle standard (qui tentent d’expliquer les manques du modèle standard). C’est le cas de l’axion, l'un des candidats les mieux motivés par la physique des particules. L'équipe Matière Noire du Centre de physique des particules de Marseille (CPPM) travaille au sein de la collaboration internationale MadMax sur un nouveau concept de détecteur d'axions basé au Deutsches Elektronen-Synchrotron (DESY, le synchrotron à électrons allemand), avec un potentiel de détection unique.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.