20220025_0001
© Alexandre CHARLET / Valery GRINEVICH / INCI / CNRS Photothèque

Astrocytes de l’amygdale et récepteurs de l’ocytocine chez une souris

Référence

20220025_0001

Année de production

2022

Taille maximale

24.71 x 24.02 cm / 300 dpi

Légende

Astrocytes de l’amygdale (immunomarquage, vert ; noyaux en bleu) et récepteurs de l’ocytocine (visualisation de l’ARN, rouge) chez une souris, vus en microscopie en fluorescence. Les cellules gliales, dont les astrocytes font partie, sont des cellules du cerveau. Longtemps considérées comme de simples soutiens aux neurones, elles ont été peu étudiées. On sait maintenant qu'elles collaborent étroitement avec les neurones pour traiter l’information sensorielle et émotionnelle. Les astrocytes en particulier sont capables de détecter l’ocytocine, une neurohormone qui participe à la modulation des émotions. Elles coordonnent et amplifient son action au sein du réseau neuronal pour diminuer l’anxiété et promouvoir notre bien-être.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.