Voir le reportage
20210161_0045
© Cyril FRESILLON / ChimEco / CNRS Photothèque

Etude de l’impact de la fauche de la renouée du Japon, "Fallopia japonica", sur sa reprise

Référence

20210161_0045

Année de production

2021

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Mesure et comptage des différents organes des parties aériennes de renouées du Japon, "Fallopia japonica", dans le Gard, pour étudier l'impact de la fauche des parties aériennes sur la reprise de cette plante envahissante. Cette plante envahissante se développe en France depuis le 19e siècle, mettant en danger les écosystèmes locaux et les zones humides. La renouée est très difficile à éliminer et des scientifiques étudient l’impact de la fauche sur sa reprise, afin de mettre en place une technique douce et non destructive pour limiter sa prolifération. Les parties aériennes (tiges, feuilles, etc.) fauchées sont directement valorisées en écocatalyse par le laboratoire ChimEco et la société BioInspir. La renouée est utilisée pour produire une molécule naturelle prisée des parfumeurs pour renforcer l'odeur d’un parfum et lui donner du volume. Le laboratoire a mis au point un procédé faisant appel à des technologies modernes de chimie verte (mécanosynthèse, activation micro-ondes, écocatalyse), qui conduit à une synthèse totale et verte de cette molécule, sans solvant et sans intrant chimique. Cette méthode remplace le processus conventionnel de synthèse de la molécule, qui a un fort impact environnemental.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.