Voir le reportage
20210159_0050
© Christian MOREL / IRIF / CNRS Photothèque

Dessin sur une vitre d’arbres collés de façon aléatoire

Référence

20210159_0050

Année de production

2021

Taille maximale

31.42 x 47.13 cm / 300 dpi

Légende

Dessin sur une vitre d’arbres collés de façon aléatoire. Cet objet a été construit afin de montrer que les marches quantiques pouvaient être exponentiellement plus rapides pour traverser un graphe d’un point à l’autre que les marches aléatoires. Dit autrement, elles trouvent la sortie quasiment directement en exploitant les interférences quantiques qui détruisent les mauvais chemins, alors qu’une marche aléatoire se perd nécessairement. Les marches quantiques sont au cœur de la conception de nouveaux algorithmes, dont certains pourraient prochainement voir le jour pour la simulation de systèmes quantiques ou encore l’apprentissage quantique automatique.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.