Voir le reportage
20210159_0038
© Christian MOREL / IRIF / CNRS Photothèque

Mémoire vive sortie de la vitrine numérique de l’Institut de recherche en informatique fondamentale

Référence

20210159_0038

Année de production

2021

Taille maximale

48.77 x 32.51 cm / 300 dpi

Légende

Mémoire à tores magnétiques sortie de la vitrine numérique de l’Institut de recherche en informatique fondamentale. Elle est constituée de petites boucles de ferrites, appelées tores, dans lesquelles passent trois fils permettant la lecture et l'écriture. Chaque boucle peut être polarisée dans le sens horaire ou anti-horaire, ce qui permet d'encoder un bit par boucle. Les mémoires à tore magnétiques ont été très employées entre 1955 et 1975, avant d'être détrônées par les mémoires à semi-conducteur. Néanmoins, du fait de leur fiabilité, elles étaient encore utilisées dans les années 1980 pour des applications militaires et spatiales.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.