Voir le reportage
20210036_0155
© Jean-Claude MOSCHETTI / ECOBIO / CNRS Photothèque

Extraction d’ADN de gorille des plaines de l’Ouest dans un échantillon de crotte collectée au Congo

Référence

20210036_0155

Année de production

2021

Taille maximale

63.5 x 42.33 cm / 300 dpi

Légende

Extraction d’ADN de gorille des plaines de l’Ouest, "Gorilla gorilla gorilla", dans un échantillon de crotte collectée au Congo. Le gorille étant génétiquement très proche de l’Homme, il est indispensable de prendre des précautions pour ne pas contaminer les échantillons avec l’ADN des expérimentateurs ou celui d’un autre organisme. Le plateau d’analyse d’ADN dégradé du laboratoire EcoBio est adapté pour ces manipulations. Cet échantillon fait partie d’une collection de plus de 1700 crottes de gorilles collectées depuis 2000. L’ADN des cellules intestinales des gorilles présent dans les crottes est extrait puis amplifié. Les fragments d’ADN amplifiés permettent de déterminer un code barre génétique unique pour chaque individu suivi. Parmi ces individus, environ 600 gorilles ont été identifiés et suivis depuis plus de 15 ans. Ces analyses sont aussi utilisées pour estimer la variabilité génétique des populations avant et après le passage d’une épidémie à virus Ebola, entre 2003 et 2004, ayant décimé 95% de la population étudiée et pour détecter la signature du passage de cette maladie émergente.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Ecobio : écosystèmes, biodiversité, évolution

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.