Voir le reportage
20190066_0033
© Cyril FRESILLON / SETE / CNRS Photothèque

Analyse de la composition de communautés de phytoplancton au cytomètre en flux

Référence

20190066_0033

Année de production

2019

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Analyse au cytomètre en flux de la composition de communautés de phytoplancton issues des mésocosmes d'une des plateformes du métatron aquatique de la Station d’écologie théorique et expérimentale (SETE), en Ariège. Le cytomètre en flux permet de connaître l'abondance de cellules dans un échantillon d'eau, ainsi que leur morphologie (taille, quantité de chlorophylle a). La plateforme permet d’étudier le fonctionnement d’un écosystème lentique (dans des eaux calmes à renouvellement lent), en reproduisant un réseau complexe de petites mares interconnectées (les mésocomes) dont les paramètres (température, oxygène dans l'eau) sont contrôlés. Dans le cadre du projet ERC FRAGCLIM, elle permet d’analyser les déplacements et les adaptations des espèces qui y sont élevées (plancton, petits amphibiens et poissons) après modifications des paramètres. Le but est d'étudier les effets combinés du réchauffement climatique et de la fragmentation de l'habitat sur la biodiversité, le dynamisme et le fonctionnement des écosystèmes aquatiques.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : La Station d'écologie théorique et expérimentale de Moulis

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.