Retour au reportage Retour au reportage
20190066_0024

© Cyril FRESILLON / SETE / CNRS Images

Référence

20190066_0024

Couleuvre vipérine, "Natrix maura", dans les Pyrénées centrales

Couleuvre vipérine, "Natrix maura", dans les Pyrénées centrales. Dans le cadre du projet ECTOPYR, plusieurs espèces d'animaux ectothermes (les tritons, les serpents ou lézards, des animaux qui ne produisent pas ou peu de chaleur) servent de bio-indicateurs des effets du changement climatique dans cette zone des Pyrénées. Des animaux sont capturés à des fin d'expérimentations, pour comprendre l'effet de l'hypoxie (diminution de la teneur du sang en oxygène) due à l'altitude sur les dynamiques de colonisation des étages montagnards par ces espèces modèles, à la faveur du réchauffement climatique. ECTOPYR est un projet du programme interreg POCTEFA (Programme opérationnel de coopération transfrontalière Espagne-France-Andorre).

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.