Voir le reportage
20190064_0004
© Cyril FRESILLON / LSST / CNRS Photothèque

Poste de contrôle permettant de bouger le banc de test et de lancer les changements de filtres

Référence

20190064_0004

Année de production

2019

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Poste de contrôle qui permet de faire bouger le banc de test et de lancer les changements de filtres. L’ingénieure informatique utilise le code FCS, un programme informatique qui permet d'activer des actionneurs et lire des capteurs à partir de commande informatique, pour changer les filtres automatiquement.
Le changeur de filtres a été conçu dans des laboratoires français, pour être installé au sein du Large Synoptic Survey Telescope (LSST). Il a pour fonction de changer divers filtres optiques afin de capturer des images des galaxies sous différents spectres. Plus une galaxie est lointaine plus elle se teinte de rouge. La variation des filtres de couleur permet ainsi de déterminer la distance à laquelle les galaxies se situent. Le système est entièrement automatisé, il se compose d’un carrousel qui stocke cinq filtres, dont le poids varie de 26 kilos à 38 kilos, en fonction de la couleur. Les changements de filtres s’effectuent avec une précision d’un dixième de millimètre, en seulement deux minutes, soit 15 fois moins que les systèmes homologues existants. L’objectif final du LSST est de réaliser un relevé complet de l’univers en 3 dimensions. Ce reportage a été réalisé au Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE) à Paris.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Le Changeur de filtres du LSST

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.