Voir le reportage
20180105_0047
© Cyril FRESILLON / PROMES / CNRS Photothèque

Contrôle d'un échantillon contenant des suspensions denses de particules solides

Référence

20180105_0047

Année de production

2018

Taille maximale

27.77 x 41.72 cm / 300 dpi

Légende

Contrôle d'un échantillon contenant des suspensions denses de particules solides, à l'intérieur de la tour foyer du four solaire à 1 mégawatt du site PROMES d'Odeillo-Font Romeu, dans les Pyrénées-Orientales. Les suspensions denses de particules solides ont des propriétés thermophysiques proches des liquides mais ne présentent pas de transition de phase (liquide-solide) et sont stables à haute température (supérieures à 550 °C). Elles sont donc étudiées pour en faire de nouveaux fluides de transfert, c'est-à-dire des fluides chauffés par l'énergie solaire qui vont transférer l'énergie thermique emmagasinée à un cycle moteur produisant l'électricité. Les particules permettent également de stocker l'énergie solaire. Ces recherches ont d'abord été développées dans le cadre du projet européen CSP2 (Concentrated solar power in particles) puis du projet européen Next-CSP (High Temperature concentrated solar thermal power plant with particle receiver and direct thermal storage).

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Laboratoire PROMES

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.