Voir le reportage
20180078_0023
© Jean-Claude MOSCHETTI / TBI / CNRS Photothèque

Bioréacteurs instrumentés dans lesquels sont testées différentes conditions de culture de spiruline

Référence

20180078_0023

Année de production

2018

Taille maximale

41.59 x 62.31 cm / 300 dpi

Légende

Deux des sept bioréacteurs instrumentés dans lesquels sont testées en parallèle différentes conditions de culture, à partir du même inoculum : une concentration en spiruline (algue). Le bicarbonate de soude, qui est la source de carbone de la spiruline et ce qui lui permet de se développer, est testé à différentes concentrations. Les bioréacteurs comprennent une sonde de température, pour maintenir une température optimale de développement de la spiruline à 35 °C et un "bullage" pour aérer les algues et éviter les dépôts ou les agrégats. L'objectif de cette expérience est d'optimiser dans des volumes limités, la croissance de la spiruline utilisée dans l'alimentation, pour ensuite appliquer ces paramètres au milieu industriel.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Ingénierie verte au Toulouse Biotechnology Institute

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.