Voir le reportage
20180026_0111
© Thibaut VERGOZ / PRESHINE / PASSAGES / IRD / CNRS Photothèque

Le village de Lukla, à 2800 mètres d'altitude, dans le Pharak, au Népal

Référence

20180026_0111

Année de production

2017

Taille maximale

31.74 x 21.16 cm / 300 dpi

Légende

Le village de Lukla, à 2800 mètres d'altitude, dans le Pharak, au Népal. L'altiport de Lukla est la porte d'entrée la plus utilisée par les trekkers pour accéder au massif de l'Everest. Au mois d'octobre, pic de fréquentation touristique au Népal, 10 000 touristes parcourent les itinéraires de trek. Dès que les conditions météo le permettent, l'altiport de Lukla accueille un flux incessant d'avions et d'hélicoptères remplis de trekkers et de matériel pour ravitailler les lodges environnants. Toutefois, il est fréquent que tous les vols soient reportés ou annulés du fait de la météo, phénomène susceptible de se produire de plus en plus souvent du fait des changements climatiques marqués dans la région de l'Everest. Lukla est considéré comme l'aéroport le plus dangereux du monde. Le programme PRESHINE (Pressions sur la ressource en eau et en sol dans l’Himalaya népalais) étudie la disponibilité en eau dans les villages de haute et de moyennes montagne dans le contexte du changement climatique, ainsi que les modes de gestion par les populations locales d’une ressource devenue indispensable au développement de cette région inscrite dans un Parc national.

Programme(s)

Laboratoire(s)

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : PRESHINE - Géographie humaine

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.