Voir le reportage
20170137_0019
© Maurizio PERCIBALLI / CNRS Photothèque

Alain Brillet devant l’interféromètre Virgo

Référence

20170137_0019

Année de production

2017

Taille maximale

25.96 x 14.6 cm / 300 dpi

Légende

Le physicien Alain Brillet colauréat de la médaille d’or du CNRS 2017, à Cascina, en Italie, devant une partie de l’interféromètre Virgo. Il est actuellement directeur de recherche émérite au CNRS, dans le laboratoire Astrophysique Relativiste, Théories, Expériences, Métrologie, Instrumentation, Signaux (ARTEMIS). Entré au CNRS en 1970, Alain Brillet s’est intéressé très tôt aux lasers stabilisés, un sujet alors inédit en France. Attiré par l’intérêt de la détection d’ondes gravitationnelles et par l’ampleur du défi scientifique et instrumental, il a développé des solutions innovantes dans le domaine des lasers et de l’optique qui ont permis la conception de l’interféromètre Virgo. Entre 1989 et 2003, il assure la direction puis la codirection du consortium autour de ce grand instrument. À partir de 2008, il s’investit dans le design optique et la conception du système laser d’Advanced Virgo, le détecteur de seconde génération. Ses travaux sont récompensés en 2016 par le prix Ampère de l’Académie des sciences et par le Special Breakthrough Prize in Fundamental Physics, en tant que membre de la collaboration LIGO-Virgo.

Programme(s)

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Alain Brillet colauréat de la médaille d'or du CNRS 2017 sur le site du détecteur Virgo

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.