Retour au reportage Retour au reportage
20170070_0002

© Nicoas NAUDINOT / F. BLANCHET / CEPAM / PLOS ONE / CNRS Images

Référence

20170070_0002

Pointes de projectiles découvertes sur le site du rocher l’Impératrice

Pointes de projectiles découvertes sur le site du rocher l’Impératrice, à Plougastel-Daoulas, dans le Finistère. Cet abri sous roche, dont les fouilles ont débuté en 2013, fut essentiellement occupé au début de l’Azilien, il y a environ 14 500 ans. Il était destiné à accueillir des chasseurs sur de courtes périodes dans la vallée aujourd’hui sous la mer. Des vestiges d’outils en silex y ont été retrouvés ainsi que des plaquettes de schiste gravées. Ici, les figures 1 à 8 sont des bipointes, de 9-11 on observe des monopointes régulières, de 12 à 13 des monopointes irrégulières et de 14 à 15 des ébauches de bipointes à différents stades d’abandon. D’autres outils ont été retrouvés comme des couteaux ou des burins permettant de graver différents matériaux. Ces précieux vestiges renseignent sur l’économie des premières sociétés aziliennes, actuellement peu documentées et qui se développèrent après l’ère glaciaire et la culture magdalénienne (Lascaux, Niaux, Font-de-Gaume ...).(Naudinot N, Bourdier C, Laforge M, Paris C, Bellot-Gurlet L, Beyries S, et al. (2017) Divergence in the evolution of Paleolithic symbolic and technological systems: The shining bull and engraved tablets of Rocher de l'Impératrice. PLoS ONE 12(3): e0173037.)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.