Voir le reportage
20160067_0051

© Jean-Claude MOSCHETTI / GEPEA / CNRS Images

Référence

20160067_0051

hotobioréacteur utilisé pour la culture de la microalgue "Chlorella Vulgaris"

Photobioréacteur utilisé pour la culture de la microalgue "Chlorella Vulgaris", dans lequel sont testées différentes conditions de bullage, afin de déterminer celles qui limitent le développement de biofilms sur les parois. Ces biofilms ont un effet néfaste sur la transmission de lumière à travers la paroi, ce qui ralentit le processus de photosynthèse et donc le développement des microalgues. L'une des principales voies d'évolution de la technologie des photobioréacteurs consiste à intensifier les conditions de culture en augmentant la concentration en microorganismes photosynthétiques, par réduction de l'épaisseur des photobioréacteurs. Ceci permet de diminuer la quantité d'eau utilisée et de réduire ainsi de façon significative les coûts de production et la consommation énergétique. Mais la présence de biofilms sur les parois peut être accentuée dans ce type de photobioréacteur à haute productivité volumique, d'où l'importance de trouver des solutions pour retarder leur apparition.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.