Voir le reportage
20150030_0041
© Cyril FRESILLON/LTDS/MDC/CNRS Photothèque

Chercheur utilisant une caméra microscope à fort grossissement sur la momie dorée conservée à Lyon

Référence

20150030_0041

Année de production

2015

Taille maximale

40.39 x 26.88 cm / 300 dpi

Légende

Chercheur utilisant une caméra microscope à fort grossissement sur la momie dorée copte d'Antinoé, appelée "la Dionysiaque", conservée dans les réserves du musée des Confluences à Lyon. Cette technique permet d'étudier la peau dorée de la momie, tout en préservant l'intégrité du corps. Agée de plus de 1 700 ans, elle est dans un bon état de conservation. Elle est coiffée d'un bourrelet en laine, couvrant ses longs cheveux bouclés, et est vêtue d'une tunique la recouvrant jusqu'aux genoux. Sur son visage, sur les jambes et les pieds, des traces d’or sont encore présentes en quantité importante, ce qui suppose que la défunte en était entièrement recouverte. Les résultats d'une analyse par microscopie électronique à balayage de fragments de peau dorée, ont montré que l'or a été appliqué directement sur la surface cutanée pour cette momie. Contrairement à Ounnout, l'autre momie étudiée par le Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes (LTDS) et conservée à Dunkerque, pour laquelle une couche adhésive existe entre l'or et la peau.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Analyses au Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes et momie du musée des Confluences

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.